Technaute.ca

La spéculation sur l'iTV fait bondir Apple

Agence France-Presse (New York)
12 décembre 2012 | 06 h 59
L'iPad et l'iPad mini d'Apple.... (Photo: AP)
L'iPad et l'iPad mini d'Apple. - Photo: AP
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Produits électroniques

L'action Apple, qui a beaucoup perdu depuis ses records de septembre, a rebondi mardi, profitant de nouvelles spéculations sur une offensive en préparation dans la télévision avec une iTV.

Le titre a clôturé mardi à 541,39$, soit un gain de 2% comparé à la veille.

Le rebond est en partie technique, l'action restant près de 23% en dessous du sommet de 702,10$ enregistré le 19 septembre, juste avant le lancement de l'iPhone 5. Rien que sur la semaine écoulée, elle a perdu 6%.

Apple a profité de commentaires de la banque Morgan Stanley, qui a indiqué dans une note à ses clients que «beaucoup de consommateurs sont prêts à payer une prime significative pour une télévision connectée de marque Apple».

Elle se base sur un sondage réalisé avec AlphaWise, où 47% des répondants se sont dits intéressés par une potentielle iTV. La probabilité d'achat est quatre fois plus importante pour ceux détenant déjà un iPhone ou un iPad.

Le potentiel de ventes est chiffré à 13 millions d'unités aux États-Unis, pour un prix moyen de 1060$.

La banque Barclays estime pour sa part que le groupe à la pomme pourrait dévoiler des plans en ce sens l'année prochaine, pariant sur l'intégration de certains de ses logiciels et services déjà existants, comme iTunes, et de davantage de contenu autour d'un appareil ressemblant à une télévision.

Une autre banque, Jefferies, avait estimé pour sa part lundi qu'Apple pourrait présenter une iTV en septembre/octobre, en même temps qu'une mise à jour de sa tablette iPad.

Ses analystes jugeaient aussi possible la présentation en juin/juillet d'un iPhone à bas coût, avec un prix d'entrée à 200-250 dollars.

Le groupe informatique a déjà lancé cette année une version plus petite et moins chère de son iPad, pour riposter à la concurrence d'engins meilleur marché comme le Kindle Fire d'Amazon.

Partager

Sur le même sujet

Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité