Technaute.ca

Microsoft élargit son réseau de boutiques pour la Surface

Agence France-Presse (New York)
11 décembre 2012 | 16 h 56
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Produits électroniques

Le groupe informatique américain Microsoft va rendre permanentes une partie des boutiques éphémères qu'il a ouvertes pour les fêtes aux États-Unis et au Canada, a-t-il annoncé mardi en même temps qu'une extension du réseau de distribution de sa tablette Surface.

Le groupe invoque «le succès» de ces boutiques éphémères pour justifier leur maintien l'année prochaine, et précise dans son communiqué qu'elles vont devenir «soit des points de vente de détail permanents, soit des commerces spécialisés».

Microsoft a commencé à ouvrir quelques boutiques permanentes dans plusieurs villes américaines, à l'image de celles de son grand concurrent Apple. Mais il avait ouvert des boutiques éphémères supplémentaires pour les fêtes, notamment pour exposer au public sa tablette informatique Surface, lancée fin octobre.

En dehors des boutiques Microsoft, la Surface ne pouvait jusqu'ici être achetée que dans ses magasins en ligne et dans un nombre limité de pays (États-Unis, Canada, Australie, Chine, France, Allemagne et Royaume-Uni).

Microsoft a toutefois annoncé mardi qu'elle allait aussi devenir disponible chez d'autres distributeurs aux États-Unis et en Australie.

Les magasins américains Staples ont précisé dans un communiqué séparé qu'ils la commercialiseraient dès mercredi.

Microsoft indique que la mesure sera «dans les prochains mois» étendue à d'autres pays, non identifiés.

Microsoft ne fournit pas de chiffre de ventes pour sa tablette, affirmant seulement que «la réaction du public a été enthousiaste» et qu'il a «augmenté sa production».

La Surface fait partie, avec la dernière version très remaniée du système d'exploitation Windows dont elle est d'ailleurs une vitrine, de l'offensive actuelle de Microsoft pour rattraper son retard dans le mobile sur ses rivaux Apple et Google.

Contrairement à d'autres acteurs du marché des tablettes qui misent sur des produits à bas prix, Microsoft a opté pour un positionnement haut de gamme pour son appareil, avec des prix équivalents voire supérieurs à ceux de l'iPad d'Apple.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité