Technaute.ca

Des appareils photo pour tous les goûts

Alain McKenna, La Presse (Montréal)
29 novembre 2008 | 12 h 41
Canon EOS Rebel XS...
Canon EOS Rebel XS -
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Produits électroniques

Pour créer des souvenirs du temps des Fêtes ou un cadeau pour le nostalgique de la (défunte) chambre noire? Les appareils photo numériques sont de plus en plus performants et sophistiqués. Voici quelques nouveautés pour tous les goûts et les budgets.

AUTOMATIQUESCanon Powershot G10

La nouveauté dans la série G d'appareils Powershot de Canon est le G10, un appareil numérique pour photographes avertis qui hésitent entre un de ces fameux boîtiers reflex à objectif interchangeable trop coûteux et un appareil automatique pas assez polyvalent. L'atout dans la manche du G10? Une résolution d'image de 15 mégapixels, ce qui est énorme pour un appareil de ce type. En prime, les images sont claires et nettes, ce qui n'a pas toujours été la force des capteurs numériques de Canon. Succédant au G9, le modèle de génération précédente, le G10 a également droit à un nouvel objectif f/2.8-4.8 de focale équivalente à 28-140mm et, donc, téléobjectif 5x. Ce n'est pas le téléobjectif de 210 mm du G9, mais sa capacité à prendre des clichés grand angle (idéale pour les photos de groupe ou les grands paysages), de même que les pixels supplémentaires, compensent de belle façon. Prix: 500$.

Nikon Coolpix P6000

Vous connaissez le géocache? C'est exactement ce que propose le Coolpix P6000 de Nikon, puisqu'il est équipé d'un capteur GPS qui lui permet d'inscrire les coordonnées géographiques du lieu où ont été prises les photos numériques qu'il réalise. Il suffit ensuite de les téléverser sur un site compatible, de Flickr à Panoramio, pour les voir s'afficher sur une carte du monde. Détail amusant, on peut le faire grâce à un port USB ou un port Ethernet. Son téléobjectif 28 x 122 mm ainsi qu'un capteur numérique de 13,5 mégapixels parviennent à prendre des clichés colorés, mais qui manquent un peu de netteté. Une mémoire interne de 48 mégaoctets dépanne, en cas d'absence d'une carte mémoire de type SD.Prix: 500$.

Olympus SP-565 UZ

Un bon zoom pour aller chercher les détails cachés à l'autre bout du décor? Le SP-565 UZ d'Olympus est certainement un candidat à considérer. Il est pourvu d'un puissant téléobjectif 26-520 mm, et donc, d'un zoom optique 20x. C'est beaucoup! Pour aider à prendre des clichés stables même à une si longue distance, l'appareil recourt à deux stabilisateurs d'image complémentaires. C'est la moindre des choses. Son capteur de 10 mégapixels est secondé par un système électronique de détection des visages qui facilite la mise au point. Il va jusqu'à reconnaître un sourire afin de déclencher automatiquement l'obturateur au moment opportun. Voilà qui devrait alléger l'atmosphère lors des photos de famille avec bébé... Prix: 450$.

Sony Cybershot DSC-T700

La série T d'appareils photo Cybershot de Sony est certainement l'une des plus séduisantes sur le marché. Mince et élégant, le nouveau T700 ajoute à cela une performance étincelante et des caractéristiques techniques très complètes, à un prix de détail dans la moyenne pour un modèle de ce type. Il s'agit d'un appareil de 10 mégapixels entièrement automatique, comme en témoigne d'ailleurs le large écran couleur de 9 centimètres qui occupe l'arrière de l'appareil en entier. Une mémoire intégrée de 4 gigaoctets, bonne pour plus de 750 photos, transforme le T700 en album photo de poche, au besoin. Et dans ce cas-ci, c'est le bon mot, puisqu'il se glisse assez bien dans une poche de veston ou dans un sac à main. Prix: 430$.

REFLEX

Canon EOS Rebel XS

La troisième et plus récente génération de l'appareil reflex d'entrée de gamme pour Canon et le Rebel XS. C'est aussi une version simplifiée des reflex à objectif interchangeable plus sophistiqués, que Canon propose en plusieurs versions. Ça explique l'absence de quelques caractéristiques de pointe, comme une sensibilité ISO supérieure à 1600 ou une meilleure résolution. Il existe des modèles concurrents qui excèdent généreusement les 10 mégapixels du Rebel XS. Cependant, aucun n'égale la qualité d'image de ce modèle. Les clichés sont nets et colorés, tout ce qu'on attend d'un appareil aux prétentions professionnelles. La raison? Son objectif 18-55 mm à zoom 3x, entre autres. Un objectif 75-300 mm est aussi offert.À partir de 700$.

Nikon D90

Les reflex d'entrée de gamme de Nikon peinent à soutenir la comparaison avec des modèles concurrents d'autres marques. Le D90, pour photographes à la recherche d'un reflex un peu plus sophistiqué, n'a pour sa part rien à se reprocher. Il s'agit d'un appareil reflex de 12,3 mégapixels qui peut aussi capter des séquences vidéo, une première sur le marché. En mode automatique, le D90 peut détecter le type de scène pris en joue et effectuer les réglages en conséquence. En prime, son écran couleur de 7,5 centimètres peut afficher la scène instantanément. Sa mise au point peut se faire à partir de 11 points différents, et il peut prendre des clichés en rafale à un rythme assez rapide de 4,5 images par seconde. Le boîtier seul est vendu au prix de 1120$.

Panasonic DMC-G1

La puissance d'un reflex dans un format digne d'un appareil automatique? C'est en quelque sorte ce que promet le DMC-G1, un appareil photo de 12 mégapixels à objectif interchangeable de taille réduite. Pour y arriver, Panasonic a éliminé quelques composantes mécaniques typiques d'un véritable reflex, comme le viseur optique. Il en résulte un reflex qui, franchement, vole la vedette cette année. Un écran rétractable et pivotant de 7,5 centimètres est une autre caractéristique unique et attrayante. Deux objectifs sont aussi offerts avec l'appareil, un équivalent de 28-90 mm et un téléobjectif équivalent à 90-400 mm. Les objectifs compatibles avec la norme quatre tierce peuvent aussi faire l'affaire. Le G1 s'adresse à ceux en quête d'un premier reflex léger, compact et polyvalent. Prix: 800$.

Sony Alpha 900

La course aux mégapixels continue. Chez Sony, cela se traduit par un nouveau modèle de la bannière Alpha, le DSLR-A900. L'appareil est vendu sans objectif. Son prix de détail devrait en faire un modèle exclusivement réservé aux photographes professionnels ou en voie de le devenir. Surtout qu'il s'agit de l'un des rares reflex numériques qu'on puisse aussi qualifier de véritable 35 mm. Son capteur est aussi l'un des plus puissants sur le marché, avec une résolution maximale de 24,6 mégapixels, rien de moins. Pour assurer des clichés nets et précis, Sony inclut également son système de stabilisation d'image SteadyShot au boîtier, une première. Prix: 3100$.

CAMÉSCOPES

Panasonic HDC-HS100

Le caméscope HDC-HS100 de Panasonic a l'avantage de pouvoir stocker les images en haute définition (1920 x 1080 pixels) sur un disque interne d'une capacité équivalant à environ 20 heures de contenu HD. Pratique. On peut aussi emmagasiner le tout sur une carte mémoire SDHC qui, elle, est limitée, au mieux à une quarantaine de minutes en pleine HD. Ce n'est pas la seule caractéristique amusante de ce caméscope: son zoom optique 12x en est une autre. Jumelé à une bague de mise au point pour un ajustement manuel, il permet de réaliser de petits chefs-d'oeuvre cinématographiques, surtout qu'on peut brancher un microphone externe à l'appareil. Pas bête. Prix : 1300 $.

Sanyo Xacti HD1010

Difficile de ne pas regarder du côté des caméscopes numériques au moment de s'équiper d'un nouvel appareil photo. Après tout, ceux-ci peuvent, au besoin, prendre des clichés statiques, et ne sont pas tellement plus imposants. La preuve : le Xacti HD1010, un caméscope numérique capable de réaliser des séquences vidéo de haute définition (1920 x 1080 pixels) ainsi que des photos de 4 mégapixels. Il est muni, en prime, d'un zoom optique 10x et d'une fonction d'enregistrement de films «au ralenti», comme les reprises au hockey. Compact, il est néanmoins équipé d'un afficheur couleur pivotant de 7 centimètres. Une fente pour cartes mémoire SDHC est également de mise, et une autonomie de presque une heure d'enregistrement en continu.

Sony HDR-TG1

Comment tourner des images en haute définition sans se munir d'un caméscope de la taille d'un bottin téléphonique? Facile : en optant pour un appareil comme le HDR-TG1, de Sony. Ce caméscope peut enregistrer des séquences vidéo en pleine HD (1920 x 1080 pixels) incluant aussi un son de qualité supérieure à cinq canaux, et est équipé d'un objectif à zoom optique 10x. Et tout cela peut tenir dans la poche de son veston, puisque ce caméscope n'est pas plus gros qu'une tablette de chocolat. Cela dit, les réglages manuels sont réduits à leur strict minimum. Son autonomie de 90 minutes est suffisante pour une utilisation normale, mais pour stocker le contenu vidéo, il faut recourir à une carte mémoire MemoryStick Pro Duo vendue séparément qui en agacera plusieurs.Prix: 1000$.

Pure Digital Flip

Les caméscopes numériques coûtent en moyenne au-delà de 350$. Pour les jeunes soucieux d'avoir une présence sur YouTube, cela représente une somme colossale. C'est ce qui explique la popularité de petits appareils très simples et, surtout, étonnamment abordables, comme le Flip, de Pure Digital. C'est un caméscope qui se glisse dans la poche et qui stocke dans une mémoire interne d'un ou deux gigaoctets des séquences vidéo dans un format conçu pour les MySpace de ce monde. Une fiche USB est même intégrée à l'appareil, pour simplifier le transfert. Rien de tel pour la génération Web. Prix: 120$.

À lire aussi:

- La photo plus numérique que jamais

- La magie de la chambre noire

- Des accessoires pour des photos inoubliables

- Les limites du format de fichiers JPEG

 

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité