Technaute.ca

Shaw cède à Rogers ses options dans le sans-fil

La Presse (Montréal)
15 janvier 2013 | 06 h 35
Le pdg Brad Shaw...
Le pdg Brad Shaw -
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Mobilité

Ne vous attendez pas à ce que Shaw Communications se lance bientôt dans le cellulaire au Canada.

La direction de Shaw a annoncé en fin de journée lundi qu'elle cédait à Rogers Communications une option qui lui permettra d'acheter en 2014 le spectre réservé aux services sans-fil évolués de Shaw.

Le spectre réservé aux services sans-fil évolués de Shaw couvre 188 millions de MHz pop, dont 20 MHz en Colombie-Britannique, en Alberta et au Manitoba et 10 MHz dans certains marchés de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan et du Nord de l'Ontario. 

L'option d'achat de ce spectre pourra lever seulement après avoir reçu l'approbation d'Industrie Canada et du Bureau de la concurrence.

S'il est approuvé par Industrie Canada et le Bureau de la concurrence, l'achat du spectre à la suite de la levée de l'option se fera probablement à la fin de 2014.

«Il devient maintenant moins probable que Shaw offre des services sans-fil à ses clients. Je pense que Shaw croit sincèrement que le sans-fil n'est pas un facteur déterminant pour amener de la valeur à ses activités», commente l'analyste Maher Yaghi, chez Desjardins.

«J'estime pour ma part que le sans-fil amène une valeur ajoutée dans une offre résidentielle combinée (bundle). Le marché canadien n'est cependant pas suffisamment grand pour accomoder quatre joueurs.»

Maher Yaghi ajoute qu'il s'attend toujours à ce que Rogers et Shaw fusionnent leurs activités un jour, mais la transaction annoncé lundi soir repousse cette éventualité un peu loin dans le temps selon lui. 

«L'utilisation de données connaît une croissance phénoménale et un spectre sans-fil plus large est nécessaire afin de répondre à la demande grandissante des consommateurs et des entreprises pour les services Internet sans fil», commente le pdg de Rogers, Nadir Mohamed.

Shaw cède également à Rogers ses services de câble à Hamilton, en Ontario, soit Mountain Cablevision.

D'autre part, Shaw fera l'acquisition de la participation financière d'un tiers de Rogers dans TVtropolis et entamera des négociations avec celle-ci pour la prestation de certains services dans l'Ouest du Canada.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité