Technaute.ca

Motorola cesse la plupart de ses activités en Corée du Sud

Agence France-Presse (New York)
10 décembre 2012 | 13 h 19
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Mobilité

Le fabricant de téléphones portables Motorola Mobility, filiale du géant de l'internet Google, va cesser la plupart de ses activités en Corée du Sud, a-t-il annoncé lundi.

«Nous avons commencé à communiquer à nos équipes en Corée nos plans pour fermer la plupart de nos opérations en Corée, y compris notre recherche-développement et nos services commerciaux pour les appareils mobiles», a indiqué une porte-parole de Motorola par courriel.

Elle a précisé que l'entreprise proposerait des reclassements «à environ 10% de nos équipes de recherche-développement».

«Pour les autres, nous nous efforcerons de rendre la transition aussi douce que possible», a-t-elle ajouté.

Motorola n'a pas précisé quels étaient ses effectifs en Corée.«C'était une décision difficile mais nécessaire», a assuré la porte-parole, qui précise que «les changements en Corée reflètent nos plans pour consolider nos efforts de recherche-développement au niveau mondial (...) et pour concentrer notre attention sur les marchés où nous sommes mieux placés pour être des concurrents efficaces».

Google avait racheté Motorola en mai et annoncé en août son intention d'en supprimer 20% des effectifs, soit 4000 emplois, dans le cadre d'une restructuration destinée à le ramener aux bénéfices et à améliorer sa capacité à concurrencer Apple et Samsung.

Google avait dit à l'époque que les deux tiers des postes concernés se situeraient aux États-Unis, mais sans donner de répartition géographique précise.

Il avait en outre laissé entendre début octobre qu'il pourrait encore durcir cette restructuration en l'élargissant à «des régions géographiques supplémentaires en dehors des États-Unis.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité