Technaute.ca

Les Américains adorent et haïssent leur téléphone portable

Agence France-Presse (Washington)
06 décembre 2012 | 11 h 13
Certains les aiment, d'autres les détestent, beaucoup reconnaissent ne pas... (Photo AFP)
Photo AFP
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Mobilité

Certains les aiment, d'autres les détestent, beaucoup reconnaissent ne pas pouvoir s'en passer: les Américains ont des sentiments très partagés à propos de leur téléphone portable, selon une enquête de l'institut de recherche Pew publiée vendredi.

Le sondage Pew Internet Project montre ainsi que 67% des personnes interrogées possédant un portable indiquent regarder leur appareil pour vérifier si elles n'ont pas de messages, appels ou textos, même si elles n'ont pas entendu leur téléphone sonner ou vibrer.

Quelque 44% des sondés disent en outre dormir avec leur téléphone portable à côté du lit pour être sûrs de ne pas rater de messages ou d'appels importants, tandis que 29% décrivent leur appareil comme «quelque chose sans quoi ils ne s'imaginent pas vivre».

Malgré cette addiction, l'enquête souligne aussi l'aspect négatif d'être en permanence joignable et «connecté»: 11% des utilisateurs de portables avouent s'inquiéter de passer trop de temps les yeux rivés sur leur appareil, tandis que 12% reconnaissent que des personnes de leur entourage leur ont dit qu'ils passaient trop de temps sur leur téléphone.

Quelque 9% soulignent enfin qu'utiliser en permanence son téléphone portable rend plus difficile de décrocher du travail.

Selon l'étude, 15% des adultes interrogés ne possèdent pas de téléphone portable, essentiellement parce qu'ils n'en ressentent pas le besoin, et 40% de ceux qui en ont un ne sont pas encore passés au téléphone intelligent, en partie pour des raisons économiques.

Pour l'essentiel de ces résultats, Pew a interrogé 2254 adultes entre le 15 mars et le 3 avril 2012. La marge d'erreur est de plus ou moins 2,4 points.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité