Technaute.ca

Tablettes et téléphones transforment les achats jusque dans les magasins

Agence France-Presse (Cannes)
15 novembre 2012 | 09 h 26
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Mobilité

Une liste de course dans son téléphone intelligent, et il vous indique le parcours d'achat en magasin. Un produit en rayon vous plait?

Pour en savoir plus
Téléphones

Vous l'achetez en payant directement par téléphone. Ou comment le commerce sur mobile révolutionne aussi l'achat en magasin.

Au Mapic, le Salon mondial de l'immobilier commercial qui se tient jusqu'à vendredi à Cannes, une expérience de shopping 3.0 expose les différentes manières dont les nouvelles technologies mobiles, notamment via des applications, peuvent considérablement modifier l'acte d'achat.

«Avant on faisait ses achats soit chez soi avec son ordinateur, soit en magasin, mais avec l'avènement des téléphones intelligents, ces frontières ont totalement disparues», explique Pamela Wolf, consultante en développement digital.

L'ensemble des prototypes 3.0 a été développé par le Pôle de compétitivité des industries du commerce de Lille (Picom) en partenariat avec plusieurs enseignes, qui appliquent déjà certaines de ces expériences dans leurs magasins.

«L'an dernier, tout cela n'était que de la prospective, maintenant c'est en grande partie la réalité», fait valoir Bruno Dubois, chef de projet au Picom.

Imaginez: vous arrivez dans un magasin, vous activez une application qui vous fournit un parcours d'achat à partir de votre liste de courses, avec un plan vous indiquant où se trouve chacun des produits que vous souhaitez acheter. Plus de temps perdu à chercher dans les rayons.

Dans le même temps, l'application vous indique la disponibilité ou non des produits recherchés. Elle envoie en parallèle un signalement au gestionnaire de stocks qui peut ainsi remettre en rayon les produits manquants, puis informer les consommateurs que ceux-ci sont à nouveau disponibles.

Toutes ces nouvelles fonctionnalités existent dans une application de la société Ikomobi, qui prévoit de l'enrichir en proposant via la géolocalisation des propositions ciblées de promotions, ou la possibilité d'appeler un vendeur en cas de besoin qui vous retrouvera ainsi plus facilement dans le magasin.

C'est cette relation vendeur-client que cible la société Keyneosoft, en lançant une tablette tactile de vente mobile pour les commerçants.

Du shopping 3.0

Concrètement, le vendeur rentre dans sa tablette toutes les demandes du client sur la taille ou la couleur d'un produit, et celle-ci lui fournit une liste de références disponibles en magasins ou en commande.

Le client fait son choix sur écran, et le commerçant le rentre dans un panier virtuel. Pour le paiement, il a ensuite la possibilité de transférer le panier par wifi à une des caisses ou de procéder lui-même à l'encaissement via un terminal mobile.

Autre cas de figure: vous êtes en magasin, vous voyez un produit qui vous plait, mais pas de vendeur à proximité pour vous renseigner. L'application développée par Trust Designer, Phoceis et FB2 L Facto permet de scanner ce produit ou simplement de le photographier via une reconnaissance d'objets en 3D, pour obtenir des informations.

Ensuite, elle offre la possibilité de finaliser l'achat en 10 secondes en payant directement avec son mobile, qui devient une sorte de coffre-fort virtuel contenant toutes informations bancaires, cartes de fidélité, etc.

«Et la prochaine révolution viendra de la TV connectée», prophétise M. Dubois, en présentant un projet en développement chez Aptonia permettant de faire ses achats à partir d'offres personnalisées reçues par la télévision.

Celles-ci sont ensuite complétées par un contact vendeur par vidéo-chat sur téléphone, l'achat pouvant ensuite être finalisé sur tablette, avant d'être récupéré en magasin.

«Le client est accompagné de bout en bout de l'acte d'achat via différents supports», souligne M. Dubois.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité