Technaute.ca

Apple menace la position privilégiée de Windows en entreprise

Alain McKenna, collaboration spéciale, La Presse (Montréal)
27 janvier 2012 | 10 h 52
Le logo d'Apple...
Le logo d'Apple -
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Mobilité

Les résultats financiers spectaculaires qu'Apple a publiés plus tôt cette semaine confirment sa position de force dans le créneau de la mobilité. Une position avantageuse pour percer le marché des entreprises, que Google peine à percer et où Microsoft tarde à s'adapter à l'émergence de la mobilité des données.

Sans doute épatés par la récente performance de ses produits, les chercheurs de la firme Forrester estiment qu'Apple pourrait ainsi « mettre fin à la domination de Windows en entreprise », même si, pour le moment, les chiffres ne vont pas nécessairement dans le sens de cette affirmation.

>>> Suivez Alain McKenna sur Twitter! (@mcken)

Ainsi, sur les quelque 10 000 professionnels de l'information qui ont été sondés, provenant d'entreprises réparties dans 17 pays, par la firme de recherche, 21 % utilise au moins un produit Apple dans le cadre de son travail, la plupart ayant un iPhone (11 %) ou un iPad (9 %), certains (5 %) ayant une combinaison d'un ou l'autre des produits d'Apple, dont un Mac (8 %).

La plupart des utilisateurs de produits Apple sont des cadres ou des gestionnaires, ayant un salaire plus élevé que la moyenne. Ils sont peu souvent affiliés au département des TI de leur organisation.

N'empêche. Pour Apple, c'est une progression manifeste, ses produits ne jouissant que d'une position marginale au sein des entreprises il y a cinq ans à peine. L'iPhone d'abord, puis la tablette iPad, ont ouvert une brèche dans le petit monde des TI pour entreprises qui n'est pas près de se refermer, prédit Forrester.

Ainsi, alors que 55 % des entreprises sondées comptent rendre leur infrastructure TI compatible avec l'iPhone au courant de la prochaine année, 81 % disent avoir un intérêt envers la tablette iPad, et 63 % envers les Mac. Si ça se concrétise, « Apple pourrait devenir le plus important fournisseur d'appareils informatiques destinés aux entreprises dans le monde dès 2012, si on se base sur les revenus », prédit-on chez Forrester.

Les chercheurs ajoutent qu'Apple profite d'une déroute de ses rivaux. Outre la déculottée de RIM, « Google et son système Android sont éparpillés sur de trop nombreux appareils, avec un soutien technique et une mise à niveau trop irrégulière. En raison de l'absence d'appareils mobiles signés Microsoft, on pourrait aussi assister au début de la fin de l'omniprésence de Windows au sein des entreprises. »

Une transition qui prendra encore quelques années, selon Forrester, et qui pourrait évidemment être ralentie par la mise en marché de produits mobiles plus performants de la part de Microsoft, ou par une uniformisation de la plateforme Android et de ses outils de sécurité.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité