Technaute.ca

Téléphones intelligents: Samsung surclasse Apple

Alain McKenna, collaboration spéciale, Techno
28 octobre 2011 | 09 h 59
Le Samsung Galaxy S2... (Photo fournie par Samsung)
Le Samsung Galaxy S2 - Photo fournie par Samsung
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Mobilité

Ça fait quelque temps déjà qu'Android, de Google, possède une plus grande part du marché des téléphones intelligents qu'iOS, le système mobile d'Apple. Cette fois-ci, Apple est surclassé par un seul et unique fabricant d'appareils Android. Samsung est devenu, le trimestre dernier, le plus important vendeur mondial de téléphones intelligents, devant Apple et Nokia.

Ça met la table pour un trimestre des Fêtes et un début 2012 qui risquent d'être particulièrement serrés. Outre le nouvel iPhone 4S mis en marché par Apple à temps pour Noël, un nouvel appareil animé par Windows Phone, du côté de Nokia, devraient suffire à relancer les hostilités en tête.

>>> Suivez Alain McKenna sur Twitter! (@mcken)

De son côté, Samsung mise lourdement sur Android, à l'heure actuelle, puisque c'est la gamme d'appareils Galaxy qui lui confère ce premier rang. 27,8 millions de ventes plus tard, selon l'agence britannique Strategy Analytics, la famille Galaxy occupe 23,8 pour cent du marché des téléphones intelligents, comparativement à 14,6% pour Apple et ses 17,1 millions d'iPhone vendus sur la même période.

Nokia recule à 14,4% du marché mondial. Il y a un an à peine, la société finlandaise vendait 32,7% de tous les téléphones intelligents dans le monde, une déculottée accélérée par une gestion qui a mené à la mise au rancart du système maison de Nokia, Symbian. Nokia demeure toutefois numéro un dans le marché total des téléphones sans fil, devançant tout juste Samsung, à 27,3% et 22,6% de parts de marché respectives.

«La montée de Samsung a été rendue possible par une distribution mondiale efficace, un design élégant, des services Android populaires et une marque (Galaxy) dont les gens se souviennent positivement. Ce que Samsung démontre par-dessus tout, c'est qu'il est possible de se démarquer et de connaître une forte croissance à court terme tout en faisant partie de l'écosystème Android», résument les chercheurs de Strategy Analytics dans leur étude.

Pour Samsung, c'est aussi la consécration d'un écosystème qui va bien au-delà des téléphones, le fabricant coréen étant également le plus important vendeur de téléviseurs dans le monde. En joignant les deux par des fonctions logicielles de partage de contenu multimédia, mises en marché cet automne, le fabricant risque fort de renforcer cette position au cours des prochains mois.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité