SoundCloud lance une offre par abonnement

Populaire auprès des professionnels, la plateforme suédoise dont... (PHOTO SOUNDCLOUD)

Agrandir

Populaire auprès des professionnels, la plateforme suédoise dont le siège se trouve à Berlin s'appuie essentiellement sur le contenu que les musiciens téléchargent sur son site et revendique 175 millions d'utilisateurs.

PHOTO SOUNDCLOUD

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page Fil RSS
Agence France-Presse
New York

Le site de partage de musique SoundCloud a annoncé mardi le lancement d'une offre par abonnement sans publicité qui permettra d'écouter des morceaux hors ligne et d'accéder à un catalogue de titres plus important.

Populaire auprès des professionnels, la plateforme suédoise dont le siège se trouve à Berlin s'appuie essentiellement sur le contenu que les musiciens téléchargent sur son site et revendique 175 millions d'utilisateurs.

Plusieurs artistes de premier plan, notamment le rappeur Kanye West ou le groupe de musique Major Lazer, ont ainsi posté des morceaux inédits sur SoundCloud.

Pour autant, selon des documents publiés en février et consultés par l'AFP, la société n'a réalisé qu'un chiffre d'affaires de 17 millions d'euros en 2014 et enregistré une perte de 39 millions sur le même exercice, le dernier qui a fait l'objet d'une publication.

La nouvelle offre est baptisée SoundCloud Go et sera accessible pour 9,99 dollars par mois sur le système Android de Google et 12,99 dollars sur le système d'exploitation iOS d'Apple.

SoundCloud offre un mois d'abonnement gratuit aux nouveaux abonnés et proposera également une remise aux artistes qui souscrivent déjà à l'offre payante destinée aux créateurs.

Avant de lancer son offre, la plateforme s'est entendue avec les trois acteurs majeurs de l'industrie, Universal, Sony et Warner, ainsi qu'avec Merlin, qui représente les étiquettes indépendantes.

«SoundCloud Go représente notre vision de l'avenir de la musique en ligne: une plateforme pour que les créateurs puissent collaborer entre eux, pour les admirateurs (...) et pour notre communauté créative qui aura la possibilité d'être rémunérée pour son travail», a expliqué le directeur général et cofondateur Alexander Ljung dans un communiqué.

Partager

Publicité
Publicité
Publicité
image title
Fermer
image title
Fermer