La CIA maintenant sur Twitter et Facebook

«Nous ne pouvons confirmer ni démentir que c'est notre premier tweet»: c'est... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page Fil RSS
Agence France-Presse
WASHINGTON

«Nous ne pouvons confirmer ni démentir que c'est notre premier tweet»: c'est sur le ton de l'ironie que la puissante, mais fort discrète agence américaine de renseignement CIA a lancé vendredi son compte sur le réseau social Twitter, ainsi que sur Facebook.

Déjà présente sur Flickr et YouTube, l'agence investit ces médias sociaux «pour dialoguer plus directement avec l'opinion et fournir des informations sur la mission de la CIA, son histoire», explique son directeur John Brennan dans un communiqué.

Pas question pour autant de livrer sur la toile les secrets d'espionnage: ne seront mis en ligne que les - rares - communiqués de l'agence de renseignement, des informations sur les carrières au sein de l'agence, ou encore des données sur des affaires d'espionnage historiques et aujourd'hui déclassifiées.

Elle mettra également en ligne des images d'objets exposés au sein du musée de la CIA, «le meilleur musée que la plupart des gens ne verront jamais» selon l'agence. Et pour cause, il est interdit au public.

Sur ses comptes Twitter et Facebook, la CIA se présente comme «la première ligne de défense du pays. Nous accomplissons ce que les autres ne peuvent accomplir et allons où d'autres ne peuvent pas aller».

Avec sur Facebook une photo de son siège en Virginie (est), la CIA évoque dans un premier statut le 70e anniversaire du Jour-J. «La CIA honore les courageux Américains qui ont combattu et servi ce jour-là dans l'histoire».

Partager

Publicité
Publicité
Publicité
image title
Fermer
image title
Fermer