Technaute.ca

Les virus pourraient dépasser la barre du million cette année

Agence France-Presse
25 janvier 2013 | 10 h 17
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

De nouveaux virus visant les appareils tournant sous Android sont en train de prendre le pas sur les attaques contre Windows, et les cybercriminels s'intéressent de plus en plus aux réseaux sociaux et même à Mac OSX, selon un rapport signé Trend Micro.

Alors que les fabricants de téléphones intelligents et de tablettes ont contribué au fait que le PC n'est plus l'unique moyen de surfer, ils ne s'attendaient pas à ce qu'en retour, les virus s'adaptent aussi à ce nouvel ordre du monde.

Le dernier rapport de Trend Micro note près de 350 000 menaces possibles contre des appareils tournant sous Android.

Pour replacer les choses dans leur contexte, il aura fallu trois ans à Android pour atteindre cette barre, alors qu'il a fallu 14 ans pour atteindre ce même nombre d'attaques sous Windows (PC).

De plus, Trend Micro prévoit que ce nombre atteigne la barre du million d'ici la fin de l'année 2013.

En plus de s'attaquer de façon accrue aux appareils mobiles, les cybercriminels commencent à exploiter les points faibles de Java, plutôt que ceux de Windows, ce qui veut dire que tous types d'ordinateurs, y compris les Mac, risquent une potentielle attaque lorsqu'on lance son navigateur.

C'est aussi pour cela qu'Apple a récemment sorti un patch pour son système d'exploitation permettant d'éliminer l'utilisation et la reconnaissance de Java de tous ses ordinateurs. 

Les réseaux sociaux comme Facebook deviennent aussi une cible de choix du cybercrime. Que ce soit avec de fausses applications ou des messages prétendant provenir d'un ami, ou simplement en utilisant les informations personnelles distillées sur des profils non sécurisés, Facebook est une proie facile pour les criminels en ligne.

Cependant, en suivant quelques règles simples énoncées par Kaspersky Labs, la plupart des utilisateurs de smartphones peuvent se protéger de la plupart de ces menaces.

À faire :

- Bloquer son écran de téléphone intelligent ou de tablette avec un code pin et un mot de passe.

- Installer et activer les services à distance.

- Sauvegarder ses données sur un autre appareil (ordinateur, disque dur extérieur, cloud).

- Utiliser l'encodage s'il est en option sur son appareil.

- Utiliser un antivirus.

À ne pas faire :

- Débrider ou débloquer son appareil.

- Se connecter à des hotspots Wi-Fi partagés ou non sécurisés.

- Attendre avant de rapporter un problème.

- Remettre les mises à jour à plus tard.

- Partir du principe que son appareil est plus sûr que son ordinateur.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité