Technaute.ca

Facebook bloque l'appli de partage vidéo Vine de Twitter

Agence France-Presse
25 janvier 2013 | 10 h 15
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Il semblerait que Facebook ait bloqué le nouveau service de partage de vidéos intégrées aux microblogs de Twitter, selon plusieurs sources.

Vine, une start-up récemment rachetée par Twitter, permet aux utilisateurs du réseau social de poster des vidéos de six secondes maximum, comme le veut la politique de Twitter.

La première vidéo postée sur le réseau social au moyen de ce nouveau service date du 23 janvier. C'est le patron de Twitter, Dick Costolo, qui a mis en ligne une démonstration éclair de la préparation d'un steak tartare grâce à Vine.

Dans la foulée, le 25 janvier, l'application Vine a débarqué sur iOS.

En plus de rendre possible la mise en ligne de courtes vidéos, l'application Vine permet aux utilisateurs de poster des tweets vidéo, de suivre d'autres utilisateurs de Vine et de visionner leur contenu vidéo.

Cependant, il semblerait que Facebook bloque cette appli, empêchant les utilisateurs de son réseau social de trouver d'autres amis présents sur Vine.

Ce blocage par Facebook a d'abord été remarqué par un lecteur du blogue high-tech The Verge, qui a posté une photo sur Twitter, à l'attention de @Verge entre autres, montrant une capture d'écran de son appli Vine avec le message: «Vine n'est pas autorisé à créer cette requête sur Facebook».

Ce message n'est autre que le résultat de sa recherche d'amis sur Facebook susceptibles d'utiliser Vine.

Suite à cet épisode, le site Mashable rapporte que les utilisateurs sont «aussi actuellement incapables de partager des vidéos issues de Vine sur Facebook. Même si nous n'avons pas reçu de message d'erreur à ce sujet, les vidéos partagées à partir de l'appli n'apparaissent toujours pas sur notre timeline.»

Cependant Mashable note aussi que Vine a subi de nombreux retards, l'impossibilité d'échanger des vidéos entre réseaux sociaux pourrait bien en résulter.

À ce jour, Facebook et Twitter ne se sont pas exprimés à ce sujet.

Partager

Sur le même sujet

Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité