Technaute.ca

Campagne russophone de cyberespionnage en Europe de l'Est

Agence France-Presse (Paris)
14 janvier 2013 | 10 h 49
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Le spécialiste russe de la lutte anti-virus Kaspersky Lab a annoncé lundi avoir détecté une campagne de cyberespionnage visant depuis cinq ans des pays d'Europe de l'Est et de l'ex-URSS, avec un programme créé par des russophones.

Cette campagne, baptisée Octobre Rouge, vise «des représentations diplomatiques, des administrations et des organismes de recherche scientifique», explique Kaspersky dans un communiqué.

Elle aurait débuté en 2007 et se poursuit encore en janvier 2013.

Les cibles «sont essentiellement des pays d'Europe de l'Est, des républiques de l'ex-URSS ou encore des pays du Moyen-Orient, même si les victimes peuvent se trouver partout, y compris en Europe occidentale et en Amérique du Nord», ajoute ce spécialiste de l'anti-virus, basé à Moscou.

«Il existe de solides preuves techniques indiquant que les auteurs des attaques sont d'origine russophone», assure Kaspersky Lab.

Fondé en 1997, Kaspersky Lab se présente comme un groupe international opérant dans plus de 100 pays, et employant 2300 spécialistes.

Il est devenu un des principaux fabricants mondiaux d'anti-virus.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité