Technaute.ca

Les dépenses américaines en pub mobile vont bondir de 180%

Agence France-Presse (New York)
18 décembre 2012 | 06 h 39
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Les dépenses pour des publicités à destinations d'engins mobiles comme les téléphones intelligents ou les tablettes devraient bondir de 180% cette année aux États-Unis, profitant notamment des produits dédiés de sites comme Facebook, selon le cabinet eMarketer.

Le cabinet spécialisé a estimé lundi que les dépenses en publicités mobiles devraient atteindre 4 milliards de dollars cette année, relevant nettement son estimation précédente qui donnait seulement 2,61 milliards.

L'une des raisons est «la performance mobile de Facebook au troisième trimestre», explique eMarketer: le réseau social en ligne a montré qu'il commençait à gagner de l'argent avec ses produits publicitaires adaptés aux petits écrans des téléphones intelligents, ce qui a d'ailleurs participé à la remontée de son cours de Bourse observée depuis quelques semaines.

eMarketer estime que le réseau social pourrait enregistrer 339 millions de dollars de recettes publicitaires mobiles cette année, soit une part de marché de 8,8%.

Elle devrait encore progresser à 12,2% en 2013.

Le marché reste largement contrôlé par Google avec 56,6% du marché cette année.

Le géant de l'internet a lui aussi enregistré une croissance plus forte que prévu de ses recettes publicitaires mobiles, provenant essentiellement de ses services de recherche.

La radio Pandora arrive en troisième position (5,9%) suivie par le site de micro-blogues Twitter (3,5%) et Apple (3,2%).

Les dépenses en publicité mobile devraient continuer d'augmenter dans les années à venir, pour atteindre 21 milliards de dollars d'ici 2016, estime encore eMarketer.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité