Technaute.ca

Tadjikistan: Facebook bloqué en raison d'un déluge de mensonges

Agence France-Presse (Douchambe)
27 novembre 2012 | 11 h 10
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Le gouvernement du Tadjikistan a indiqué mardi que la décision de bloquer Facebook avait été prise «à la demande de citoyens» se plaignant d'un «déluge de mensonges» sur le réseau social à l'encontre du président Emomali Rakhmon et de ses proches.

Pour en savoir plus
Facebook | Réseautage social

«Ces derniers temps, trop d'insultes ont été proférées sur Facebook contre le président et des membres du gouvernement», a indiqué à l'AFP un responsable de l'autorité de régulation des télécommunications.

«Des citoyens respectables et des personnalités qui sont fatigués que des inconnus ou des utilisateurs anonymes publient des mensonges et des calomnies sur Facebook se sont adressés de nombreuses fois à nous», a ajouté ce responsable.

«C'est pourquoi nous avons bloqué ce réseau dans le pays», a-t-il encore dit, sans préciser jusqu'à quand.

L'interdiction a pris effet lundi. Neuf fournisseurs d'accès à internet dans cette ancienne république soviétique ont reçu l'ordre de bloquer l'accès à Facebook.

Plus de 40 000 personnes utilisent Facebook dans ce pays pauvre de huit millions d'habitants, frontalier de l'Afghanistan.

En mars, le Tadjikistan avait déjà ordonné le blocage de Facebook pendant une semaine, ainsi que celui de plusieurs sites de médias indépendants critiques à l'égard du président Rakhmon, qui dirige ce pays d'une main de fer depuis 20 ans.

Une élection présidentielle est prévue l'année prochaine et de nombreux observateurs redoutent que le contrôle de l'internet dans le pays se renforce dans les mois à venir.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité