Technaute.ca

Les Québécois de plus en plus friands de télé et vidéos sur le web.

La Presse Canadienne (Montréal)
08 novembre 2012 | 11 h 26
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Les Québécois sont de plus en plus friands de télévision et de vidéos sur le web.

L'enquête NETendances 2012 sur le divertissement en ligne indique que près de la moitié des adultes québécois (46%) regardent des vidéos en ligne sur des plateformes telles que YouTube, Dailymotion ou Vimeo.

Un peu plus du tiers (35%) regardent des émissions, des séries télévisées ou des films sur le web.

Sans surprise, la webtélé gratuite attire plus du double d'auditeurs que la webtélé payante.

Comme on aurait pu le prévoir également, les jeunes de 18 à 24 ans, élevés avec les nouvelles technologies, sont proportionnellememnt trois fois plus nombreux à se divertir en ligne en y regardant des vidéos ou de la webtélé que les internautes de 65 ans et plus.

Par ailleurs, côté audio, le téléchargement de musique attire de plus en plus d'internautes québécois, à 28%, en hausse de 7 points par rapport à 2010 mais c'est surtout la percée de la radio qui est frappante alors que le nombre d'adeptes de la webradio atteint un Québécois sur trois (33%), en hausse de 10% par rapport à 2010.

Le jeu en ligne semble bien ancré avec 30% des adultes qui jouent en ligne ou en réseau à partir de leur ordinateur ou d'une console de jeu.

En contrepartie, le livre numérique peine à émerger, alors que seulement un adulte québécois sur 10 a téléchargé un livre numérique en 2012, ce qui est quand même une augmentation de six points par rapport à 2010.

L'enquête NETendance a été réalisée pour le CEFRIO, un organisme de recherche sur les nouvelles technologies, par Léger Marketing en février et en août 2012 sous forme de sondage téléphonique auprès de 1000 adultes québécois.

La marge d'erreur est de plus ou moins 3,4 pour cent 19 fois sur 20.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité