Technaute.ca

Les Américains clament «#Ivoted»

Agence France-Presse (Washington)
07 novembre 2012 | 07 h 07
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Des millions d'électeurs ont ajouté mardi une étape à leur rituel de vote: annoncer sur Twitter et Facebook qu'ils ont voté dès leur sortie du bureau de vote.

Selon une étude, 22% des Américains ont même annoncé ces derniers jours sur les médias sociaux pour qui ils voteraient.

Signe de l'importance qu'ont pris les réseaux sociaux dans la course à la Maison Blanche, le président sortant Barack Obama est lui-même intervenu mardi sur le site internet Reddit pour appeler les jeunes à voter.

En sortant de leur bureau de vote, des dizaines de milliers d'Américains ont eu le même réflexe mardi: poster sur les réseaux sociaux des photos du petit autocollant «J'ai voté» que les électeurs arborent généralement au revers de leur veste les jours d'élection depuis une dizaine d'années.

Le mot-clé qui accompagne ces messages, «I voted» ou #Ivoted (J'ai voté), faisait partie des hashtags les plus populaires aux États-Unis sur Twitter.

Le mot-clé #Ivoted suscitait mardi après-midi 2000 tweets par minute: à ce moment-là, il avait déjà accompagné 1,4 million de messages depuis le matin, selon Twitter.

Sur l'application de partage de photos Instagram, plus de 70 000 photos portant le mot-clé #Ivoted avaient déjà été échangées en fin de matinée --dont une envoyée par le chanteur Lenny Kravitz.

Un bouton «J'ai voté» sur Facebook

Sur Facebook, plus de six millions d'utilisateurs avaient cliqué le petit bouton vert «J'ai voté» qui ornait lundi les profils Facebook des internautes résidant aux États-Unis. Les femmes étaient deux fois plus nombreuses que les hommes à le faire (http://www.facebookstories.com/vote).

Après y avoir répondu à des questions d'internautes fin août, Barack Obama est brièvement revenu sur le site Reddit, réseau social très en vogue aux États-Unis, pour y lancer un appel à la mobilisation.

«Je m'inscris (sur votre plate-forme) parce que les bureaux de vote vont commencer à fermer dans quelques heures et que j'ai besoin que vous alliez voter», a-t-il déclaré, confortant son image de président très à l'aise avec les réseaux sociaux.

Twitter a indiqué mardi après-midi que les opérations de vote avaient engendré la diffusion de 7 millions de tweets aux États-Unis. Le président démocrate sortant l'emporte en quantité: il est cité dans 40% des tweets diffusés aux États-Unis, contre 24% pour son rival républicain Mitt Romney.

Il l'emporte aussi en qualité: l'index de bonnes opinions mis en place par Twitter pour jauger la tonalité des tweets le plaçait lundi après-midi à 71%, contre 59% pour Romney.

Plus préoccupant pour le républicain, s'il se fie à l'état de l'opinion sur les médias sociaux, Barack Obama est le candidat qui génère le plus de tweets dans chacun des États-clés, précise Twitter.

29% des jeunes disent pour qui ils votent sur internet

D'après une étude du centre de recherche Pew diffusée mardi, 22% des Américains ont fait savoir sur les médias sociaux pour qui ils allaient voter.

L'étude s'appuie sur un sondage national mené aux États-Unis par téléphone au cours de la première semaine de novembre auprès de 1011 adultes.

Selon cette étude, 29% des personnes âgées entre 18 et 29 ans ont fait savoir pour qui ils votaient sur les réseaux sociaux.

Quelque 30% des électeurs inscrits ont été encouragés à voter pour Obama ou Romney sur les réseaux sociaux.

Le moteur de recherche Google s'est aussi mis aux couleurs des élections américaines mardi en arborant une déclinaison de son logo en forme de bulletins de vote et d'urne.

Le lien permet aux Américains de trouver l'adresse de leur bureau de vote.

Partager

Sur le même sujet

Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité