Technaute.ca

Zynga achète OMGPOP

La Presse
21 mars 2012 | 15 h 43
Draw Something gagne en popularité...
Draw Something gagne en popularité -
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Le champion des jeux «sociaux» en ligne Zynga a annoncé mercredi qu'il achetait son concurrent OMGPOP, dans une transaction que des sites d'informations spécialisées aux États-Unis ont chiffrée à 200 millions de dollars.

OMGPOP est surtout connu pour son application Draw Something («dessine quelque chose») qui, un peu sur le modèle du jeu de société Pictionary, encourage les mobinautes à faire des croquis qui doivent être identifiés par des correspondants.

Ce jeu a déjà été téléchargé plus de 35 millions de fois alors qu'il a été lancé il y a seulement six semaines, a précisé Zynga, et plus d'un milliard de dessins ont été créés rien que la semaine dernière.

OMGPOP est une société créée il y a quatre ans à New York, qui a déjà lancé 35 jeux. Avant le lancement de Draw Something, «nous avions eu 20 millions d'utilisateurs enregistrés durant les quatre ans d'existence» de la société, a déclaré son directeur général Dan Porter, durant une téléconférence organisée par Zynga.

David Ko, le responsable de l'activité «portables» chez Zynga, s'est fermement refusé à préciser les conditions financières de l'opération.

Il l'a justifiée en expliquant que Zynga avait été séduit par «une combinaison du jeu (Draw Something), de l'équipe et d'une vision commune des médias sociaux», et par l'approche «hautement créative, hautement novatrice» de OMGPOP.

Le jeu Draw Something «a trouvé le succès avec de la créativité mariée à de la nostalgie, avec des accroches à la culture populaire du moment», a souligné Zynga. Le jeu demande par exemple de dessiner Jeremy Lin, nouvelle sensation du basket américain, Katniss Everdeen, héroïne des livres et du film Hunger Games, ou encore le duo d'électro-pop LMFAO.

«Avec les nouvelles ressources que nous avons maintenant et la grande expérience dans les jeux que nous pouvons solliciter, nous nous réjouissons de continuer à surprendre nos utilisateurs», a noté M. Porter, qui restera basé à New York, tout en étant placé sous la responsabilité de M. Ko.

Partager

Sur le même sujet

Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité