Technaute.ca

Google veut séduire les journalistes politiques aux caucus de l'Iowa

Agence France-Presse (Des Moines)
03 janvier 2012 | 13 h 56
Le logo de Google... (Photo: AP)
Le logo de Google - Photo: AP
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Le géant de l'internet Google, parrain du centre de presse à Des Moines pendant les caucus de l'Iowa qui donnent le coup d'envoi de la présidentielle américaine de 2012, se met en quatre pour séduire les journalistes politiques.

«Le site fournit des outils appréciables pour les médias, dont des informations en temps réel sur les dernières tendance (de la campagne), des cartes, des vidéos YouTube de tout le paysage politique», a indiqué Samantha Smith, une responsable de Google, dans un courrier électronique.

Google fera évoluer, d'ici à l'élection présidentielle du 6 novembre, ces outils en «plateforme sur les élections où les citoyens pourront regarder, apprendre, participer», a-t-elle ajouté.

En attendant, Google a installé pour les journalistes au centre de presse de Des Moines un «Google hangout» (endroit pour «traîner»), qui abrite des poufs aux couleurs de la compagnie (rouge, vert, jaune et bleu), des canapés blancs, des écrans géants et même des tapis de course. Café et autres collations sont aussi disponibles.

Un peu plus loin, sur d'autres écrans géants, une carte de l'Iowa égraine le temps restant avant les caucus, qui commenceront mardi soir à 19h00.

Au total, environ 1500 journalistes sont attendus pour la soirée électorale, selon les organisateurs, qui précisent que tous ne sont pas inscrits au centre de presse.

L'Iowa donne mardi le coup d'envoi d'une longue année électorale en organisant les caucus ou assemblées d'électeurs, destinés à désigner un candidat pour affronter le président Barack Obama à l'élection du 6 novembre 2012. Ce processus qui se déroulera État par État doit durer jusqu'à l'été.

Outre Google, l'association de retraités américains AARP aide aussi financièrement le centre de presse de Des Moines.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité