Technaute.ca

Un blogueur poursuit le Huffington Post pour se faire rémunérer

Agence France-Presse (Washington)
13 avril 2011 | 08 h 07
Arianna Huffington... (Photo archives Bloomberg)
Arianna Huffington - Photo archives Bloomberg
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Un blogueur a porté plainte mardi contre le site internet d'informations The Huffington Post, réclamant que les contributeurs non rémunérés soient payés pour la valeur qu'ils ont créée pour le site, tout juste acheté 315 millions de dollars par le groupe AOL.

Selon Jonathan Tasini, qui espère que ses poursuites seront considérées comme une plainte en nom collectif, au moins 105 millions de dollars devraient être versés aux quelque 9000 blogueurs et autres contributeurs non rémunérés publiés sur le site d'information créé par Arianna Huffington.

«Dans le modèle d'affaires de Mme Huffington, les gains économiques lui sont réservés», a déclaré dans un communiqué M. Tasini, dont la plainte a été déposé devant un tribunal fédéral à New York. «Apparemment il est prévu que tous les autres travaillent gratuitement, quelle que soit la valeur qu'ils créent».

La plainte vise à la fois Mme Huffington, le co-fondateur de son site Kenneth Lerer et le groupe internet AOL, en les accusant de pratiques trompeuses et d'enrichissement injustifié.

«Nous entendons apporter la preuve en procès que les contenus et services fournis par les 9000 personnes susceptibles d'être représentées dans la plainte en nom collectif, ont créé une valeur substantielle pour le Huffington Post», a expliqué un avocat de M. Tasini, Jesse Strauss.

«Nous espérons créer un précédent fort pour qu'à l'ére numérique, les producteurs de contenus soient rémunérés pour la valeur qu'ils créent», a-t-il ajouté.

Cette procédure est «complètement sans mérite», a rétorqué un porte-parole du Huffington Post, Mario Ruiz. «Comme nous l'avons déjà dit, les blogueurs utilisent notre plateforme - aussi bien que d'autres blogues collectifs - pour établir des connexions et faire en sorte que leur travail soit vu par le plus de gens possible».

M. Ruiz a ajouté que le Huffington Post avait également une activité journalistique, «avec des centaines d'éditeurs, auteurs et reporters rémunérés».

Le syndicat Newspaper Guild, qui compte 26 000 membres, avait appelé le mois dernier les contributeurs au Huffington Post à cesser de fournir leurs contenus gratuitement. Le Huffington Post compte actuellement près de 25 millions de visiteurs uniques par mois.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité