Technaute.ca

Victime d'une photo sur Facebook, un suppléant est mis en «congé» forcé

Stéphane Bégin, Le Quotidien
06 juin 2009 | 11 h 39
Le site web Facebook... (PhotosIn)
Le site web Facebook - PhotosIn
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Les enseignants n'ont pas la vie facile, présentement, au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Après la suspension de six mois infligée à un professeur de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, qui a consommé de l'alcool avec des étudiants durant un voyage à New York, un autre enseignant vient d'être tassé, cette fois-ci à l'école régionale Riverside, à la suite de la publication d'une photo compromettante sur le réseau social Facebook.Au cours des derniers mois, les dirigeants de l'école anglophone du secteur Arvida ont pris la décision de ne plus rappeler, pour un certain temps, un suppléant d'un cours d'éducation physique.

La raison invoquée, selon la télévision de Radio-Canada, serait la publication sur Facebook d'une photo sur laquelle on aperçoit l'enseignant en compagnie d'amis au cours d'une soirée privée. Ils sont installés autour d'une table sur laquelle il y a de la bière.

On y verrait aussi le jeune homme en train de tenir une cigarette, ou un joint, qu'il ne faisait que passer à ses copains, a-t-on appris. La photographie aurait été placée sur internet par un ami de l'enseignant.

Selon les informations obtenues de bonne source, l'histoire a été ébruitée dans les murs de l'école de 160 élèves au début de la session hivernale. L'enseignant, qui effectuait un remplacement, aurait demandé à ses élèves de se tenir tranquille. Il appert que ceux-ci étaient passablement agités et il a voulu les calmer.

Vengeance ?

Comme la situation ne semblait pas vouloir changer, le professeur a demandé aux étudiants de s'asseoir sur un banc et de rédiger une page de texte sur le respect.

«Il faut croire que trois ou quatre élèves n'ont pas apprécié la situation et l'on fait savoir. Il semble qu'ils aient voulu se venger. Un soir, quelques élèves se sont amusés à chercher des noms de professeurs sur Facebook. C'est là qu'ils auraient trouvé la photographie compromettante. Ils ont décidé d'en faire des photocopies et de l'afficher sur les murs de l'école», raconte notre source.

La photographie aurait été prise à l'été 2007 ou 2008.

C'est un enseignant de l'école qui aurait remis le tout à la direction de la maison d'enseignement. Après une brève enquête et quelques discussions, il aurait été convenu de ne pas rappeler le suppléant pour une certaine période de temps.

Hier, il n'a pas été possible d'obtenir les commentaires de l'enseignant visé, ni de la direction de l'école Riverside.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage? Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca.  

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité