Technaute.ca

Facebook se dit «déçu» de son interdiction d'accès en Iran

Agence France-Presse (Washington)
23 mai 2009 | 16 h 57
Le site de socialisation Facebook s'est déclaré «déçu» samedi d'apprendre que... (Photo: AFP)
Photo: AFP
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Le site de socialisation Facebook s'est déclaré «déçu» samedi d'apprendre que son site avait été interdit d'accès en Iran par les autorités, à quelques jours de l'élection présidentielle.

Pour en savoir plus
Facebook

«Nous sommes déçus d'apprendre que les utilisateurs en Iran ne peuvent pas avoir accès à Facebook, spécialement à un moment où les électeurs se tournent vers l'Internet comme source d'informations sur les candidats et leurs opinions», a indiqué à l'AFP Debbie Frost, porte-parole de Facebook.

«Nous avons la conviction que les gens autour du monde devraient avoir la possibilité d'utiliser Facebook pour communiquer et partager des informations avec des amis, de la famille, des collègues», a ajouté le site.

«C'est toujours une honte lorsque les préoccupations culturelles ou politiques d'un pays le conduisent à limiter le partage et la diffusion d'informations fournies par Internet», conclut Facebook.

Selon certains internautes en Iran, le site a été interdit parce que les partisans du candidat Mir Hossein Moussavi avaient utilisé Facebook pour mieux faire connaître les positions du candidat réformateur.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité