Technaute.ca

La faune blogueuse d'ici

Patricia Cloutier, Le Soleil
17 avril 2009 | 14 h 03
Michel Monette, créateur du site lacapitaleblogue.com... (Photo: Patrice Laroche, Le Soleil)
Michel Monette, créateur du site lacapitaleblogue.com - Photo: Patrice Laroche, Le Soleil
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Hétérogène, bilingue et pas très politisée. Voilà comment on pourrait décrire la faune de blogueurs de Québec, telle que recensée par le citoyen Michel Monette sur son site, lacapitaleblogue.com.

Pour en savoir plus
Blogues et pages personnelles

«Mon but, c'est de faire découvrir les bons blogues qui sont produits ici», dit tout bonnement ce conseiller à la formation au gouvernement du Québec, qui nourrit lui-même deux blogues. L'un sur l'aide internationale, l'autre sur la démocratie et les enjeux citoyens.

L'automne dernier, M. Monette a eu l'idée de rassembler 400 blogueurs de Québec pour saluer la fin du 400e. En fin de compte, seulement une quarantaine de personnes se sont jointes à son initiative. Il a tout de suite compris que les blogueurs, à Québec, ne forment pas une communauté tissée serré. Chacun écrit de son côté, selon son propre champ d'intérêt. Mais depuis ce temps, il a tout de même réussi à repérer 358 blogues écrits dans la capitale.

Chaque jour, environ 70 billets émanent de ces sites Web et plusieurs sont repris sur lacapitaleblogue.com.

S'il est difficile de pointer un sujet de prédilection à Québec, on peut facilement dire que les arts, la gastronomie, la photo, l'informatique, la vie quotidienne (comme les blogues de mamans et de bureau) sont très populaires. En quelques clics, on trouve aussi des billets cyniques et humoristiques (www.hierjtaischaud.com), les joies et déceptions d'un nouvel arrivant, qui s'exprime en espagnol (unavozenquebec.blogspot.com), et des trucs pour décortiquer le monde des finances personnelles (www.jesuispauvre.com).

Ce qui surprend le plus M. Monette, ce sont les nombreux blogues écrits autant en français qu'en anglais - question d'aller chercher un bassin de lecteurs plus large - et la rareté des blogues politiques. À Québec, seuls les conseillers municipaux Jacques Teasdale et Marc Simoneau ont un blogue, eux qui ont déjà travaillé dans les médias.

Pour ce qui est du blogue le plus lu à Québec, il est difficile à déterminer, selon M. Monette, étant donné que chacun garde ses statistiques pour soi. Il souligne toutefois que Québec urbain, qui traite d'urbanisme (www.quebecurbain.qc.ca), et Mario to the go, du coach scolaire Mario Asselin (carnets.opossum.ca/mario), ont de l'influence.

Chose sûre, ce n'est pas demain la veille que l'on verra les blogueurs de Québec jouer le rôle de journalistes-citoyens en rapportant des nouvelles inédites et en étant invités dans les conférences de presse, comme c'est le cas en Europe et aux États-Unis. «J'ai l'impression que le modèle de média citoyen ne prend pas ici. Les gens écrivent davantage pour le plaisir, pour se divertir», constate M. Monette.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité