Technaute.ca

Le tiers des Québécois sont «mobinautes»

Tristan Péloquin, La Presse (Montréal)
02 avril 2009 | 14 h 53
   ... (Alain Roberge, La Presse)
    - Alain Roberge, La Presse
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Alors que la proportion de ménages québécois branchés à l'internet se stabilise, le nombre de «mobinautes» québécois, ces internautes qui accèdent à la Toile grâce à des appareils mobiles, semble avoir atteint une masse critique.

Selon les conclusions du sondage annuel NetTendances publié hier, 4,4 millions d'adultes sillonnaient régulièrement la Toile en 2008, dont 1,7 million qui le faisaient de façon mobile.

Pour la première fois depuis son lancement en 1999, le sondage annuel, mené par le CEFRIO et Léger Marketing auprès d'adultes de 18 ans et plus, s'est penché plus en profondeur sur l'accès à l'internet mobile. Les premières données sur le phénomène indiquent que 8,1% des adultes québécois possédaient en 2008 un téléphone intelligent (iPhone) ou un assistant numérique (Blackberry, Palm).

Selon le CEFRIO, la tendance vers la mobilité se confirme par un déclin de 10% du nombre de propriétaires d'ordinateurs de bureau entre 2007 et 2008, à la faveur d'ordinateurs portables.

«Une conclusion claire peut être tirée: l'internet est partout, pour tous, et pour tout, affirme Philippe Le Roux, président de l'agence internet VDL2, qui a collaboré à la réalisation de l'étude. On a longtemps vu l'internet comme un prolongement de l'ordinateur. Maintenant, il est présent sur les jouets pour enfants, dans les automobiles et même sur certains modèles de réfrigérateurs. L'internet n'est plus une activité ponctuelle. C'est un service de base qui fait partie de notre vie, et la société doit s'adapter à ce nouveau paradigme», croit-il.

En ce qui à l'accès à l'internet «traditionnel», le pourcentage de ménages québécois branchés a connu une croissance marginale de 2,9% entre 2007 et 2008, passant de 71,7 à 74,6%. Même la proportion de ménages ayant accès à la haute vitesse a peu augmenté, passant de 59,3% à 61,8%.

Parmi les autres grands constats, l'enquête annuelle démontre qu'après un engouement marqué en 2007, la participation aux sites web de type collaboratifs (ou web 2.0) a connu une baisse en 2008. Le nombre d'adultes qui ont consulté des blogues a chuté de plus de cinq points de pourcentage (19,3% par rapport à 25,5% en 2007), tout comme la proportion d'adultes qui ont téléchargé des contenus de baladodiffusion (15,9% en 2007, comparativement à 9,6% en 2008) ou qui ont le téléversé de photos et de vidéos sur des sites réservés à cette fin.

L'enquête NetTendances 2008 est basée sur 12 150 entrevues téléphoniques réalisées lors de sondages omnibus au cours de 2008 (minimum 1000 entrevues par mois). La marge d'erreur des résultats mensuels est de plus ou moins 3,1%, 19 fois sur 20.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité