Technaute.ca

Facebook susciterait de la jalousie

La Presse Canadienne (Guelph)
18 février 2009 | 13 h 03
Facebook s'immisce entre les partenaires d'une relation amoureuse, révèle une... (Photo: Photothèque La Presse)
Photo: Photothèque La Presse
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Internet

Facebook s'immisce entre les partenaires d'une relation amoureuse, révèle une nouvelle étude de l'Université de Guelph, en Ontario. Le site de réseautage social occasionne de la jalousie et altère le romantisme, puisqu'il donne accès à des informations sur son partenaire qu'on ne pourrait pas avoir autrement.

Pour en savoir plus
Facebook | Réseautage social | Sites Internet

L'enquête, effectuée par deux étudiantes au doctorat, Amy Muise et Emily Christofides, a été menée auprès de 308 étudiants universitaires qui utilisaient Facebook. La moitié d'entre eux étaient engagés dans des relations amoureuses sérieuses.L'étude révèle qu'environ 75 % des sondés avaient sur leur liste d'amis des anciennes conquêtes amoureuses ou encore d'ex- partenaires sexuels. Quant à leurs partenaires actuels, 80 % d'entre eux comptaient d'anciennes flammes sur leur liste.

Les participants à l'enquête devaient répondre à des questions visant à évaluer le degré de jalousie dans le contexte spécifique du site Internet. En plus de confirmer qu'un lien existait entre la jalousie et l'utilisation du réseau social, les chercheurs ont découvert que plus une personne passait de temps sur le site, plus celle-ci devenait méfiante à l'égard de son partenaire.

Selon le professeur en psychologie qui a supervisé l'étude, Serge Desmarais, autrefois, les personnes engagées dans des relations amoureuses ou sexuelles ne voyaient pas, pour la plupart, leurs échanges sociaux quotidiens scrutés à la lettre par leur partenaire. L'étude paraîtra dans CyberPsychology and Behaviour.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité