Amazon et Apple enterrent la hache de guerre sur l'usage du nom «App Store»

Apple et Amazon ont mis fin à leur... (Photo d'archives)

Agrandir

Apple et Amazon ont mis fin à leur querelle judiciaire sur l'usage du nom «App Store» pour leurs magasins en ligne respectifs.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

Le groupe informatique américain Apple et celui de distribution en ligne Amazon ont mis fin à leur querelle judiciaire sur l'usage du nom «App Store» pour leurs magasins en ligne respectifs, selon un ordre de justice daté de mardi.

La juge Phyllis Hamilton a signé mardi ce document, qui entérine l'abandon de la plainte pour publicité mensongère et violation de marque qu'avait déposée Apple contre le distributeur en ligne.

«Nous ne voyons plus de nécessité de continuer notre procédure contre Amazon», a indiqué à l'AFP une porte-parole du groupe à la pomme. «Avec plus de 900 000 applications et 50 milliards de téléchargements (enregistrés pour l'App Store d'Apple), les clients savent où ils peuvent acheter leurs applications favorites.»

Amazon s'est dit satisfait de la décision, disant vouloir «continuer à apporter la meilleure expérience possible d'App Store aux consommateurs et aux développeurs».

Apple avait lancé en 2008 un «App Store» où il vend des applications pour ses téléphones iPhone, ses tablettes iPad et ses baladeurs iPod touch.

Amazon avait ouvert fin 2011 son propre App Store avec des applications adaptées à sa tablette Kindle Fire et aux engins mobiles opérant avec le système d'exploitation de Google, Android, déclenchant la plainte d'Apple qui estimait être le seul à pouvoir utiliser cette appellation.

Lors d'une précédente décision en janvier, la juge Hamilton avait toutefois donné tort à Apple, estimant qu'il n'avait pas établi qu'Amazon avait fait de fausses descriptions ayant effectivement trompé une partie importante de son public.

Partager

Publicité
Publicité
Publicité
image title
Fermer
image title
Fermer