Technaute.ca

Cinemagram : entre photo et vidéo

Marie-Eve Morasse, La Presse (Montréal)
16 février 2012 | 14 h 11
L'application Cinemagram a été créée par l'entreprise montréalaise...
L'application Cinemagram a été créée par l'entreprise montréalaise Factyle. -
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Applications

Il existe des photos qui sont moins statiques que ce que l'on voit au premier coup d'oeil. Ici, une jupe bouge au vent. Là, c'est une goutte qui tombe dans un verre d'eau.

Ces photos animées, à mi-chemin entre une photo et une vidéo, sont de plus en plus répandues sur le web. Créées l'an dernier par des photographes new-yorkais qui les ont appelés «cinemagraphs», ces images souvent toutes en subtilité se sont multipliées sur le web au fil du temps.

Les Montréalais Temo Chalasani et Marc Provost ont flairé la bonne affaire. Réalisant qu'il fallait beaucoup de temps pour en concevoir en utilisant des logiciels d'édition de photos, ils ont entrepris de développer une application pour faciliter le processus.

Suivez Marie-Eve Morasse sur Twitter: @marieevemo

«Quand on a vu les cinemagraphs apparaître, on a trippé. On a essayé d'en créer nous-mêmes et on a eu beaucoup de difficulté. On s'est dit "pourquoi on ne le fait pas sur un téléphone, c'est le médium parfait"! Avant, il fallait des connaissances avancées et plusieurs heures pour faire des cinemagraphs, maintenant, tout le monde peut le faire», explique Marc Provost.

Cinemagram n'a rien de sorcier. L'utilisateur n'a qu'à faire un film de quelques secondes, à choisir la région qu'il désire animer et le tour est joué. Nul besoin de tester sa patience dans un logiciel comme Photoshop pour y arriver...



Lancée il y a une semaine, l'application a reçu un accueil enthousiaste de plusieurs blogues spécialisés et s'est hissée dans les 15 applications payantes les plus téléchargées de l'App Store d'Apple. L'entreprise californienne l'a également sélectionnée comme «application de la semaine», un titre qui devrait mousser encore davantage la popularité de Cinemagram.

«On est surpris de la réaction mais on avait fait beaucoup de tests et on savait que les gens l'aimaient. Mais la réception a dépassé nos attentes», poursuit le cofondateur de Factyle.

Avec son nom qui n'est pas sans rappeler la populaire application Instagram, qui permet de prendre des photos et d'y appliquer un filtre, la comparaison entre les deux applications était plutôt naturelle...et flatteuse!

Cinemagram est «Instagram pour les cinemagraphs», a écrit le blogue Gizmodo, qui ajoute qu'Instagram «devrait prendre des notes (ou faire des offres)».

Les deux développeurs montréalais ont-ils reçu un appel en provenance de San Francisco?

«Je ne peux pas en parler», dit Marc Provost, qui ajoute que la couverture des blogues américains a suscité «de l'intérêt».



Les développeurs de Factyle entendent maintenant améliorer la qualité de leur application, notamment en ajoutant plus d'options. Pas question pour l'instant de jouer dans les plates-bandes d'Instagram en ajoutant la possibilité de prendre des photos.

Sur la planche de travail des développeurs figure également le développement de l'application pour la plateforme Android.

Pour les aider dans cette tâche la petite équipe de Factyle partira bientôt à la chasse aux développeurs, histoire de faire gonfler les rangs de leur petite équipe de deux! Avis aux intéressés...

---

Cinemagram pour iOS

1,99$ sur le App Store

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité