Technaute.ca

La relève techno en visite à Montréal

Marie-Michèle Sioui, La Presse
22 février 2013 | 07 h 19
Claudia Hepburn, la cofondatrice et chef de la... (Photo : Olivier Jean, La Presse)
Claudia Hepburn, la cofondatrice et chef de la direction de Next 36, lors du lancement du programme de mentorat. - Photo : Olivier Jean, La Presse
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Nouvelles

Quelques-uns des 36 universitaires sélectionnés pour participer au programme de mentorat Next 36 étaient dans la métropole hier soir pour montrer à la communauté d'affaires de Montréal de quel bois ils se chauffent.

Ils étudient à Toronto, Calgary, Waterloo et Winnipeg, mais également à Lennoxville et Montréal, et ils ont été sélectionnés pour développer et lancer une entreprise web ou mobile. Les jeunes, qui étudient en gestion, en ingénierie, en histoire et en architecture, notamment, sont placés en équipes de trois. Chaque groupe reçoit l'appui de deux mentors, pour la plupart des entrepreneurs ou des chefs d'entreprise, qui ont quelques mois pour les aider à concrétiser leurs projets. Sept entrepreneurs québécois font partie de l'aventure.

Près de 1000 personnes ont tenté leur chance pour le Next 36 2012. Au terme d'un processus de sélection complexe commencé en novembre, 36 participants ont été retenus. Au mois de mai, ils se rendront à Toronto pour s'investir à temps plein dans leurs projets.

En août, ils présenteront le fruit de leurs efforts et tenteront de courtiser les investisseurs. Les plus chanceux recevront également une bourse de Next 36 pouvant aller jusqu'à 80 000 $. «Nous les aidons dans le processus de démarrage», résume la cofondatrice et chef de la direction de Next 36, Claudia Hepburn. Et ça fonctionne, à son avis. «Des anciens du programme ont développé Kira, un processus de recrutement de talents en ligne», illustre-t-elle.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité