Technaute.ca

WestJet testera un nouveau système de divertissement

La Presse Canadienne (Calgary)
20 novembre 2012 | 12 h 00
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Nouvelles

WestJet s'apprête à tester un nouveau système de divertissement qui permettra aux voyageurs d'utiliser leurs ordinateurs, téléphones et tablettes dès l'an prochain pour regarder la télévision ou se connecter à Internet en plein vol.

Pour en savoir plus
WestJet | Divertissement en ligne

C'est ce qu'a annoncé mardi le chef de la direction de WestJet, Gregg Saretsky.

Le prototype doit être lancé dans la première moitié de l'année 2013, et il pourrait, à terme, permettre à la société de Calgary d'éliminer les systèmes de divertissement actuellement encastrés dans les sièges pour ainsi libérer chaque appareil de 544 kilogrammes de matériel.

Le système actuel propose 24 canaux de télévision en direct et quatre canaux avec du contenu pré-enregistré. Comme solution intermédiaire, WestJet permet également à ses utilisateurs de louer, au coût d'environ 10 $, des tablettes sur lesquelles du contenu a préalablement été installé.

Le nouveau système de divertissement permettra aux passagers de brancher leurs propres dispositifs à un réseau offrant environ 1000 films et une connexion internet, ainsi que quelques canaux de sports et d'affaires en direct.

Lors de sa présentation à la conférence sur le transport et l'aéronautique organisée par la Banque Scotia, M. Saretsky a précisé que WestJet travaillait encore à l'élaboration du modèle d'affaires de son système, notamment quant à son éventuel coût d'utilisation.

En parallèle, M. Saretsky a annoncé l'ajout de sièges en classe économique «améliorée», une décision qui rompt avec la tradition égalitaire du transporteur.

Certains passagers auront donc accès à des billets remboursables, à un embarquement prioritaire, à des services différents à bord des avions et à davantage d'espace pour les jambes.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité