Technaute.ca

Dailymotion mécène du théâtre de l'Odéon à Paris

Agence France-Presse (Paris)
25 octobre 2012 | 13 h 32
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Nouvelles

La plateforme française de vidéos sur internet Dailymotion a noué un partenariat original avec l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris, injectant «plusieurs dizaines de milliers d'euros» dans la création et en ouvrant un espace dédié sur internet, a indiqué jeudi son secrétaire général.

Pour en savoir plus
Dailymotion | Orange | Films et vidéos en ligne

«Nous avions déjà un partenariat avec l'Opéra de Liège, dont nous diffusons des captations en direct, mais là c'est une étape supplémentaire que nous franchissons avec l'Odéon», a déclaré à l'AFP Giuseppe de Martino, secrétaire général de Dailymotion.

Outre son soutien financier pour la saison 2012/2013 (aux cotés d'Axa et Pierre Bergé), Dailymotion offre une fenêtre de diffusion à l'Odéon avec un espace dédié (www.dailymotion.com/TheatreOdeon) ou l'internaute trouvera extraits de pièces, interviews etc.

Une interview de Luc Bondy, le directeur du théâtre de l'Odéon, où il évoque la pièce de Harold Pinter «Le Retour» qu'il met actuellement en scène, est déjà accessible.

«Les spectateurs de l'Odéon de demain sont déjà chez nous», observe Giuseppe de Martino, qui juge essentiel d'amener les internautes au spectacle vivant.

Dailymotion, dont le siège parisien est «tout près des Ateliers Berthier», la deuxième salle de l'Odéon dans le 17e arrondissement, va également accompagner des actions auprès du jeune public.

«On va faire venir des collégiens, des lycéens, pour monter des spectacles vidéo», explique Giuseppe de Martino.

Dailymotion, détenu pour 49% par Orange, est l'une des grandes plateformes vidéos au monde avec 110 millions de visiteurs uniques et 1,8 milliard de vidéos vues par mois.

L'Odéon-Théâtre de l'Europe, dont Luc Bondy vient de prendre la tête, accueille pour sa saison 2012/2013 de grands metteurs en scène étrangers (Christoph Marthaler, Peter Stein ...) dont certains ne sont jamais venus en France (le Polonais Grzegorz Jarzyna avec «Nosferatu» ou l'Autrichien Martin Kusej (Le Diable fait femme), à côté de pointures de la scène française (Joël Pommerat, Alain Françon, Jean-Francois Sivadier).

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité