Technaute.ca

Microsoft réinvente Windows pour se relancer sur le marché mobile

Agence France-Presse (New York)
23 octobre 2012 | 13 h 05
Steven Sinofsky, de Microsoft...
Steven Sinofsky, de Microsoft -
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Nouvelles

Microsoft sort vendredi une version très remaniée de son produit vedette, le système d'exploitation Windows, un pari risqué grâce auquel il espère rattraper son retard sur le marché mobile comparé aux rivaux Apple et Google.

La sortie coïncide avec l'entrée du groupe informatique sur le marché des tablettes, avec un produit baptisé Surface et positionné clairement comme un concurrent de l'iPad d'Apple.

Microsoft a vu les choses en grand, avec un événement de lancement dès jeudi à New York et des dépenses marketing qui, selon le magazine Forbes, représenteraient entre 1,5 et 1,8 milliard de dollars.

Windows 8 sera disponible en 109 langues et dans le monde entier.

«C'est un produit absolument essentiel», a réaffirmé Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et président du conseil d'administration, dans une interview publiée lundi sur le site de Microsoft. «Il amène Windows dans le monde du tactile».

Le système d'exploitation de Microsoft fait toujours fonctionner environ 90% des PC du monde.

Mais ceux-ci sont en perte de vitesse, confrontés à l'essor de nouveaux appareils mobiles, bien souvent à écran tactile, comme les tablettes et les smartphones.

En ajoutant ces nouveaux équipements, opérant surtout avec les systèmes d'exploitation de Google (Android) ou d'Apple (iOS), la part de marché de Microsoft tombe à 30%, estime l'institut de recherche Forrester.

Comme d'autres analystes, Frank Gillett de Forrester évoque «le changement le plus radical depuis que le Windows original a remplacé (le système) DOS» au début des années 1990.

«Le lancement de Windows 8 est une étape majeure pour Microsoft» qui «redéfinit sa technologie et sa stratégie pour réagir à l'essor des appareils mobiles à écran tactile», souligne-t-il.

Parmi les changements emblématiques relevés par les médias: la suppression du menu «démarrer», remplacé par une série de boutons sur l'écran.

Le système «semble bien adapté à de nouvelles formes d'appareils informatiques comme les tablettes, mais certains se demandent si c'est approprié pour les ordinateurs de bureau et portables traditionnels», souligne l'institut Gartner.

Il juge toutefois que Windows 8 est «un risque que Microsoft doit prendre pour rester pertinent dans un monde où les appareils mobiles (...) deviennent la norme».

L'accueil pourrait être réservé chez les clients traditionnels de Windows, potentiellement désarçonnés par l'importance des changements.

«Tout le monde va être contraint à une période d'apprentissage, quelque chose qui pourrait nuire à Microsoft», prévient l'analyste indépendant Jeff Kagan.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité