Technaute.ca

Une loi américaine contre les cyberattaques

Agence France-Presse (Washington)
27 avril 2012 | 11 h 58
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Nouvelles

La Chambre des représentants américaine a voté jeudi soir une loi controversée visant à lutter contre les cyberattaques en favorisant les échanges de données entre entreprises et administration.

La Chambre des représentants, contrôlée par les républicains, a voté le texte Cyber Intelligence Sharing and Protection Act (CISPA) par 248 voix contre 162, malgré les menaces de veto de la Maison Blanche.

Son approbation par le Sénat, contrôlé par les démocrates, devrait cependant être moins évidente.

Les réactions à ce texte, qui permettrait à des entreprises d'échanger des données confidentielles privées avec l'administration, sont partagées.

Pour le président républicain de la commission du Renseignement de la Chambre, Mike Rogers, il est vital de soutenir des systèmes informatiques très vulnérables aux attaques venant de l'éxtérieur.

«Nous ne pouvons pas rester là à ne rien faire alors que les entreprises américaines souffrent d'hémorragies à cause du pillage électronique venant de pays comme la Chine et la Russie».

La loi serait aussi soutenue par Facebook et le groupe informatique Microsoft, ainsi que par les géants de la téléphonie mobile Verizon et AT&T.

Mais la Maison Blanche avait estimé mercredi que le texte manquait «de garde-fous suffisants en matière de partage d'informations personnelles (...) et qu'il ne prévoit pas de surveillance adéquate afin que les données soient employées à bon escient».

Le républicain du Texas Joe Barton a voté contre le texte parce qu'il «ne protège pas la vie privée des citoyens américains» et que, selon lui, un tel recul en matière de libertés civiques représente «une plus grande menace contre la démocratie et à la liberté que les menaces de cyberattaques en Amérique».

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité