Technaute.ca

Une autre bouchée dans la pomme

La Presse (Montréal)
25 avril 2012 | 10 h 33
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Nouvelles

Beaucoup de gens semblent se dépêcher de prendre une (autre) bouchée de la pomme mercredi au lendemain de la présentation d'une (autre) performance spectaculaire.

L'entreprise continue de surpasser les attentes malgré un environnement macro difficile.

En réaction à ce que la direction d'Apple a annoncé mardi soir, la valeur d'Apple s'est appréciée de 10% mercredi matin à la Bourse Nasdaq.

Les données présentées par les dirigeants d'Apple montrent qu'il se vend beaucoup de iPhone, de iPad et de Macs, mais qu'il se vend encore aussi beaucoup de iPod.

La popularité des produits Apple durant les mois de janvier, février et mars a été meilleure que ce que ce que les analystes craignaient.

Voici d'ailleurs quelques commentaires publiés par les analystes qui suivent les activités quotidiennes d'Apple:

Brian Marshall, Groupe ISI:

«Il n'y a toujours pas de brouillard à l'horizon. Avec une menace minime de la part des concurrents pour le iPad et le iPhone pour au moins les 12 prochains mois et compte tenu de l'écosystème sans égal et des utilisateurs loyaux, Apple devrait cheminer en douceur pour plusieurs trimestres encore. Le prochain élément d'importance à surveiller est le lancement du iPhone 5 en octobre, mais aussi le déploiement continue du nouveau iPad et la pénétration des produits en Asie.»

Peter Misek, Jefferies:

«Les prévisions offertes par les patrons pour les mois à venir sont conservatrices, mais pas aussi faibles que je ce que j'appréhendais. Je continue de recommander de détenir des actions d'Apple avant l'important lancement du iPhone 5 qui devrait avoir lieu en septembre ou en octobre.»

Shaw Wu, Sterne Agee:

«Apple est devenue beaucoup plus qu'une histoire américaine. C'est devenu une histoire internationale autour des marchés en croissance comme celui de la Chine. Pour ses prévisions, la direction d'Apple vient encore une fois de faire appel à son conservatisme légendaire. Pour les mois d'avril, mai et juin, la compagnie prévoit dévoiler un chiffre d'affaires de 34 milliards de dollars et des profits par action de 8,68$. À titre de comparaison, le consensus des analystes se situe à 37,4 milliards de revenus et autour d'un bénéfice par action de 9,93$. Bien que je trouve le conservatisme des patrons un peu surprenant compte tenu du lancement avec China Telecom le mois dernier, je pense qu'Apple se montre prudente en établissant des attentes réalistes. Les pessimistes envers Apple diront notamment que la Loi des gros chiffres continue de jouer contre la compagnie.»

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité