Technaute.ca

Random Hacks of Kindness : la techno au service de l'humanitaire

Maryse Tessier, Techno
02 décembre 2011 | 16 h 33
L'événement Random Hacks of Kindness existe depuis 2009,... (Photo tirée du site web de Random Hacks of Kindness)
L'événement Random Hacks of Kindness existe depuis 2009, grâce à la participation de Google, Microsoft, Yahoo!, la NASA, HP et la Banque mondiale. Nokia commandite l'événement à Montréal. - Photo tirée du site web de Random Hacks of Kindness
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Nouvelles

«Pirater pour l'humanité». Voilà l'invitation que lance l'organisme Random Hacks of Kindness, une communauté mondiale de technologues et d'experts en technologie qui tient un événement en simultanée dans 34 villes, dont Montréal, du 2 au 4 décembre.

Le but de la rencontre est de trouver des solutions technos aux différents enjeux humanitaires auxquels font face les ONG et autres organismes. Chaque ville participant à l'événement met sur table des enjeux locaux qui peuvent être résolus par plusieurs experts se trouvant ailleurs. Comment? En offrant la possibilité à ces geeks humanitaires de faire l'usage de codes sources ouverts (open source code).

>>>>Suivez-moi sur Twitter : @maryse_tessier

Ainsi, un enjeu social aux racines montréalaises pourra être résolu par un des technologues de Toronto, qui proposera un site web ou une application dont le code sera accessible à plusieurs programmeurs. Tout le monde pourra donc mettre la main à la pâte.

Les solutions aux enjeux abordés cette fin de semaine seront publiées sur le site web de Random Hacks for Kindness le 4 décembre, à la fin de l'événement.

Une première pour Montréal

La Maison Notman sera l'hôte de l'événement à Montréal. C'est la première fois que la métropole prend part à cette initiative. Médecins Sans Frontières, le Centre de recherche pour le développement international, LIRNEasia et l'Université McGill ont soumis des enjeux qui seront étudiés tout au long de la fin de semaine. De ces études germeront des idées de programmation et de développement d'applications.

L'organisatrice, Angelique Mannella, se dit ravie d'avoir participer à la mise en place de cet événement. «Je crois que les technos peuvent vraiment venir en aide aux organismes humanitaires. Elles sont là pour leur faciliter la vie», a-t-elle mentionné en entrevue à Techno.

L'événement Random Hacks of Kindness existe depuis 2009, grâce à la participation de Google, Microsoft, Yahoo!, la NASA, HP et la Banque mondiale. Nokia commandite l'événement à Montréal.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité