Technaute.ca

Grand Theft Auto V dépasse le milliard de dollars de recettes

Agence France-Presse (New York)
20 septembre 2013 | 18 h 51
La presse a évalué le coût de la... (Photo LEON NEAL, AFP)
La presse a évalué le coût de la création de «Grand Theft Auto V» à plus de 270 millions de dollars, soit un budget comparable à celui des superproductions hollywoodiennes. - Photo LEON NEAL, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page Fil RSS

Le cinquième opus de Grand Theft Auto, déjà le jeu vidéo le plus cher jamais réalisé, est désormais aussi celui ayant atteint le plus vite le milliard de dollars de recettes, dépassant même certaines sorties de films, a annoncé vendredi son éditeur.

Les ventes ont dépassé le milliard de dollars après seulement trois jours de commercialisation, selon Take Two Interactive Software, propriétaire du label Rockstar Games sous lequel le jeu est sorti mardi.

«Nous pensons que ceci marque l'arrivée la plus rapide à ce seuil important pour un produit de divertissement, en incluant les jeux vidéo et les longs métrages», a commenté la société dans son communiqué.

Grand Theft Auto V est disponible dans des versions compatibles avec seulement deux consoles, la PlayStation 3 de Sony et la Xbox 360 de Microsoft. Ses ventes avaient déjà atteint 800 millions de dollars pendant sa première journée en vente.

Il a ainsi laminé le record d'un autre grand succès du jeu vidéo, Call of Duty: Black Ops II d'Activision Blizzard, qui avait réalisé plus de 500 millions de recettes dans les 24 heures suivant sa sortie en novembre 2012 et mis 15 jours à atteindre la barre du milliard.

La presse a évalué le coût de la création de Grand Theft Auto V à plus de 270 millions, soit un budget comparable à celui des superproductions hollywoodiennes.

Le jeu vidéo bat d'ailleurs aussi les records de recettes des meilleures sorties cinéma des dernières années: The Avengers, Avatar et le dernier volet de la saga Harry Potter avaient été les films plus rapides à dépasser le milliard de dollars de recettes, mais tous avaient dû attendre 19 jours après leur sortie.

Depuis les débuts de la série Grand Theft Auto, ses jeux ont été vendus à 114 millions d'exemplaires. Grand Theft Auto IV avait rapporté 500 millions de dollars une semaine après sa sortie, en avril 2008.

Même s'il était considéré comme le jeu le plus attendu de l'année, l'accueil réservé au dernier volet de la série «dépasse les attentes», selon les analystes de Bank of America, qui y voient des signes d'espoir pour l'ensemble du secteur.

«À plus long terme, nous pensons que les records de ventes de Grand Theft Auto V sont positifs pour le secteur, suggérant de gros titres, comme Battlefield et Call of Duty, peuvent générer des ventes plus importantes si les conditions sont bonnes», expliquent-ils.

Même s'ils conservent leur public de joueurs chevronnés («hardcore»), les acteurs traditionnels du secteur du jeu vidéo comme les éditeurs de titres ou les fabricants de consoles sont confrontés à une évolution du marché ces dernières années avec une forte croissance des jeux gratuits ou très bon marché sur téléphones intelligents ou tablettes, qui séduisent les joueurs occasionnels.

Partager

Sur le même sujet

Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité