Technaute.ca

The last of us: instinct de survie

Félix Locas

Collaboration spéciale

, La Presse
10 juin 2013 | 10 h 50
The Last of Us est un jeu de survie pour PS3 qui surprend par son réalisme, son... (Illustration fournie par la production)
Illustration fournie par la production

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page Fil RSS

The Last of Us est un jeu de survie pour PS3 qui surprend par son réalisme, son ambiance et son rendu saisissants. Alors que les derniers rescapés d'un monde dévasté et putréfié tentent de sauver leur peau, le déclin de l'humanité gagne lentement du terrain, telle l'infection sur une plaie nécrosée. Doit-on y jouer?

OUI

Pour la fascination morbide de l'apocalypse

Joël, le héros, a vu la mort de près lorsque l'épidémie s'est manifestée. De nombreux résidants de son quartier ont sombré dans une rage meurtrière après avoir été contaminés par une mystérieuse spore. À peine le joueur a-t-il reconnu la thématique du zombie qu'il est projeté 20 ans plus tard, dans les ruines de Boston, où s'entretuent les hommes restants.

Raconté avec la finesse d'un film inter-actif, The Last of Us accroche le joueur à coups de sueurs froides et de bouleversements. Le jeu des acteurs, les dialogues et l'enchaînement des événements procurent une expérience aussi immersive que troublante.

OUI

Parce que la mort est partout

Pour survivre, il faut compter sur son instinct, mais aussi sur les armes et outils qui auront miraculeusement échappé aux pilleurs. Le joueur ne dispose que d'une poignée de munitions, quelques bombes artisanales... et ce qui lui tombe sous la main. À l'aide de ruban déniché dans un tiroir, il fixe une lame de ciseau à un tuyau d'acier. L'arme artisanale est redoutable, mais elle se brisera rapidement. Chaque décision compte.

Et les survivants rebelles ne sont pas les seules menaces qui rôdent. Les infectés, qui gagnent en puissance à mesure que croît le champignon qui les ronge, peuvent être particulièrement résistants. Il faut être furtif, car éviter le danger est souvent la solution la plus sûre.

NON

Parce que c'est difficile pour les mauvaises raisons

Dans un jeu qui mise autant sur le réalisme, un héros surhumain n'aurait pas sa place. Si plusieurs infectés agrippent Joël, ils le tueront. Ça, le joueur peut l'accepter. En revanche, les défaites sont beaucoup plus amères lorsque ce sont les contrôles qui sont en cause. Lors des combats et des approches furtives, les commandes sont trop souvent confuses et peu intuitives, et c'est alors l'immersion qui en prend un coup.

OUI

Pour son rendu visuel et sonore de haut calibre

Mis à part quelques bogues sonores (en version française, du moins), TheLast of Us a été réalisé avec un souci du détail inégalé. Textures, animations des personnages, décors et environnements, interface minimaliste soignée, voix prenantes... tout est mis en oeuvre pour tirer le maximum de la puissance de la PS3.

Verdict: OUI

À moins de ne jurer que par les jeux d'action explosifs et déchaînés, on peut plonger sans retenue dans l'univers sinistre et poignant de The Last of Us. Malgré des contrôles imparfaits par moments, il a rarement été aussi captivant de prendre part à la lente autodestruction de la race humaine.

The Last of Us

****

Concepteur : Naughty Dog

Éditeur : Sony

Plateforme : PS3

Cote : M (17")

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité