Technaute.ca

Eidos revient en force

Jean-François Codère, La Presse (Montréal)
06 mars 2013 | 08 h 52
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Jeux vidéo

Discret depuis le lancement de son dernier jeu, il y a plus d'un an et demi, le studio de jeux vidéo Eidos Montréal a ressurgi de grande façon, mardi, avec la commercialisation de Tomb Raider, au développement duquel il a participé, et le premier dévoilement de Thief, son deuxième grand projet.

Thief sera le deuxième titre développé presque exclusivement par Eidos Montréal. Comme le premier, Deus Ex: Human Revolution, paru en août 2011, le studio montréalais tente de faire revivre une franchise culte disparue des écrans radars depuis une dizaine d'années.

Une entente commerciale d'exclusivité avec un magazine spécialisé, qui publiera les premiers détails sur Thief dans son prochain numéro, empêche toujours la direction du studio de parler du projet. Mais d'ores et déjà, on sait que le jeu sera lancé en 2014 sur PC, PlayStation 4 et la console de prochaine génération de Microsoft, qui n'a pas encore été présentée.

Le nouvel épisode se collera aux acquis de la trilogie précédente. Il mettra en vedette le même héros, Garrett, et le même environnement gothique. Comme auparavant, l'action s'articulera davantage autour de l'infiltration que des combats.

Lara Croft

C'est également hier qu'était commercialisé le nouvel épisode de la série Tomb Raider, dont l'héroïne, Lara Croft, est l'une des plus connues du monde du jeu vidéo.

Une quarantaine d'employés d'Eidos Montréal ont travaillé pendant deux ans à en développer le volet multijoueurs. Jamais un épisode de la longue histoire de Tomb Raider n'avait permis aux joueurs de s'affronter en ligne.

«Le défi au début a été de vérifier si c'était une bonne idée d'inclure un tel mode, admet candidement le producteur du volet multijoueurs, Joe Khoury. On ne voulait pas faire un multijoueurs générique, mais quelque chose d'adapté à l'univers de Tomb Raider.»

Dans cet épisode du jeu, Lara et ses amis font naufrage dans une île. Les habitants tentent de les faire prisonniers. L'environnement exotique de l'île a été mis à contribution pour distinguer l'action multijoueurs de celle offerte par d'autres titres. Les joueurs doivent par exemple à certaines occasions utiliser un orage à leur avantage, ou encore se méfier d'une grotte en train de s'écrouler.

Quatre modes de jeu multijoueurs sont offerts. Les deux premiers, des matchs à mort en simple ou en équipe, sont des incontournables. «La majorité de l'énergie a été concentrée sur les deux autres, plus spécifiques à Tomb Raider», affirme M. Khoury. Les objectifs de ces modes varient selon que le joueur se retrouve à incarner un membre de l'équipe de Lara ou de celle des habitants de l'île.

C'est également dans les locaux d'Eidos Montréal qu'ont été menés tous les tests de qualité, autant pour les volets multijoueurs que solos. Ce dernier a été développé en Californie.

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité