Technaute.ca

«Fire Emblem: Awakening» ou l'emblème de la tactique

Kevin Massé, La Presse (Montréal)
12 février 2013 | 10 h 09
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Jeux vidéo

Ceux qui se sont frottés aux jeux signés Fire Emblem au cours des 15 dernières années connaissent la difficulté et l'acharnement qu'ils demandent. Très populaire au Japon, ce jeu de rôle tactique en tour par tour ne laissait aucune chance. Tellement, qu'un personnage qui tombait au combat celui pour lequel vous aviez travaillé pendant des heures et que vous aimiez tant était perdu pour le reste du jeu.

Pour en savoir plus
Marine | Xbox 360 | Consoles de jeux

Fire Emblem: Awakening, pour la console 3DS, permet de jouer sans ce handicap. Ce qui rend la montagne beaucoup plus surmontable.

Le jeu respecte l'excellente qualité à laquelle la série nous a habitués ces dernières années. Il ne serait d'ailleurs pas malhonnête de le classer parmi les meilleurs.

Il se réinvente peu. Mais à quoi bon? Son scénario classique, dans lequel il faut défendre le territoire contre une armée de morts, est garni de rebondissements et les mécaniques de jeu sont huilées et prouvées sur des années d'expérience.

Il faut s'attendre à lire beaucoup. Et ce, dans la langue de Shakespeare. La version française n'est malheureusement pas disponible en Amérique du Nord pour l'instant.

Les combats en tour par tour, qui se déroulent sur un terrain quadrillé, demandent au joueur de déplacer ses personnages selon leurs capacités et leurs affinités. Les archers et magiciens tirent à distance tandis que les autres attaqueront au corps à corps.

Il est également possible d'attaquer en équipe (associer deux personnages) pour augmenter leur frappe ou leur défense. Awakening permet une multitude de tactiques que les joueurs pourront s'approprier et ainsi en découvrir toute la profondeur et la finesse.

Sans compter, la qualité graphique 3D qui se laisse découvrir à travers les séquence de jeu, mais aussi lors de superbes animations.

Verdict: On ne se le cachera pas, même en mode Normal (le plus bas), Fire Emblem: Awakening représente un défi de taille, mais tellement agréable à relever qu'il devient rapidement addictif.

****

Consoles: 3DS

Cote: T (13 ans et plus)

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité