Technaute.ca

Retour au front avec Call of Duty: Black Ops II

Félix Locas, collaboration spéciale, La Presse (Montréal)
10 décembre 2012 | 07 h 22
Ajouter à Ma Presse
Taille du texteTaille du texte
ImprimerImprimer
EnvoyerEnvoyer
Commenter Commenter
RSS - Internet RSS - Jeux vidéo

Les amateurs de jeux de tir à la première personne sont privilégiés: ils ont l'embarras du choix. Dans le doute, la prolifique licence des Call of Duty est généralement à la hauteur des attentes. C'est le cas de ce tout nouveau chapitre, Black Ops II, qui propose une aventure poignante et une arène multijoueur audacieuse.

Le jeu met en scène plusieurs personnages qui s'échangent le premier rôle de l'aventure à différentes époques, soit au coeur de la guerre froide, ainsi qu'en 2025. Les héros cherchent à freiner les sombres projets d'un criminel endurci nommé Menendez.

L'histoire est racontée brillamment et les choix du joueur ont un impact sur son déroulement. Rien n'est blanc ou noir et le participant se surprendra par moment à être réceptif à la haine vengeresse du ténébreux truand qu'il traque.

Loin d'être complètement ouverte, la campagne solo de Black Ops II permet tout de même d'aborder les événements avec une certaine liberté. Chaque tableau est différent et les scènes de pilotage de véhicules s'intègrent bien à l'aventure.

Le titre propose aussi de participer à une poignée de missions tactiques en vue aérienne; une formule originale, mais qui manque de cohésion et s'avère peu engageante.

Cependant, pour plusieurs, c'est le multijoueur en ligne qui procure la plus forte dose d'adrénaline. Une quinzaine de cartes et presque autant de modes de jeu sont offerts.

L'action est instantanée et nerveuse. Le joueur dispose de 10 points qu'il peut investir pour monter un arsenal selon ses préférences et accède à une panoplie d'articles en accumulant de l'expérience.

Or, il ne s'agit pas ici simplement d'abattre un maximum d'ennemis pour marquer des points. Il est payant de collaborer avec ses coéquipiers et de participer à l'atteinte des objectifs: une mesure incitative qui contribue à améliorer la qualité des séances de jeu.

Et pour de l'action coopérative entre amis, Black Ops II renoue avec son mode Zombies, qui permet d'affronter des hordes de morts-vivants belliqueux, contre l'intelligence artificielle ou contre d'autres équipes. Les participants ne peuvent blesser les joueurs adverses directement, mais peuvent leur nuire à l'aide d'appâts à zombie, notamment.

L'expérience de jeu du mode Zombies est plus chaotique et doit être prise avec un certain grain de sel, mais la recette comporte néanmoins son lot de situations explosives et cocasses.

Le verdict

Call of Duty: Black Ops II se démarque particulièrement par la qualité du scénario de sa campagne solo ainsi que par les principes de progression rafraîchissants de son mode multijoueur compétitif. On peut s'y lancer sans craindre d'avoir affaire à une simple copie des jeux précédents de la série.

****

Concepteur: Treyarch

Éditeur: Activision

Plateforme: PC, Xbox 360, PS3

Cote: M (17+ Mature)

Partager
Publicité
ImprimerImprimer RetourRetour HautHaut

Publicité
Publicité